Algérie : Pas de vacances d’été pour les ministres sous ordre de Tebboune

Algérie – Les membres du Gouvernement Djerad, notamment les ministres sont privés de repos, et ce sous ordre du président Tebboune. La raison repose sur la multitude de défis qui attend ces derniers, les empêchant ainsi de sortir en vacances.

Ce n’est un secret pour personne. Les semaines prochaines s’annoncent assez chargées. En effet, les préparatifs de la rentrée scolaire, le défi de la relance économique et le référendum sur la révision constitutionnelle prévu pour le 1er novembre prochain; constituent un agenda ministériel intense. Ainsi, le chef de l’État, Abdelmadjid Tebboune a privilégié la fondation de la nouvelle Algérie en privant les ministres de vacances.

Contrairement aux années précédentes, où les membres du gouvernement étaient autorisés à avoir une période de congé en août; allant de dix (10) jours à deux semaines; le président de la République leur a accordé une exception cette année et les a exclu du repos; a rapporté le média arabophone El Bilad dans son édition de ce 26 août. Ils sont dans l’obligation d’achever dans une période limitée, les ateliers imposés par l’organe exécutif. 

Il est d’ailleurs utile de rappeler dans ce contexte, que ces derniers temps, la réunion périodique du Conseil des Ministres a lieu toutes les deux semaines. De plus, le premier magistrat du pays n’a pas vu la nécessité de donner aux membres du Gouvernement la chance de se reposer; puisqu’un remaniement ministériel a eu lieu le 23 juin dernier. 

Pour Tebboune, la relance économique est une priorité   

En effet, le plan de relance socio-économique a été officiellement débattu la semaine dernière. Cela dit, les ministres privés de vacances, sont priés par la Présidence; d’entreprendre des ateliers pour réformer les systèmes bancaire, fiscal et douanier. Ainsi, que de numériser les services administratifs afin d’assurer la transparence dans la gestion.

Selon notre source, le délai accordé aux membres de l’exécutif Djerad, pour évaluer l’étendu de la mise en œuvre dudit plan, est d’un mois. Rappelons dans le même sillage, que le président de la République a chargé certains ministres de trouver des solutions aux problèmes subissent leurs secteurs en termes de services aux citoyens; dont le ministre des Ressources en Eau et de l’Environnement. 

Celui-ci a une semaine pour trouver une solution aux coupures d’eau observées dans certaines wilayas; a souligné le média arabophone. De même pour le ministre de la Poste et des Télécommunications; qui est sommé de régler incessamment le soucis des perturbations que subit l’internet en Algérie. En outre, tous ces dossiers; à savoir la rentrée scolaire 2020 – 2021, la relance économique et le référendum justifient la suspension des vacances de l’exécutif.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes