AccueilÉconomieVotre ArgentAlgérie : Le paiement en ligne en hausse

Algérie : Le paiement en ligne en hausse

Algérie – Le Groupe d’intérêt économique (GIE) Monétique a déclaré, ce jeudi 13 mai 2021 que le paiement en ligne en Algérie a fortement évolué pendant l’année écoulée.

Ces dernières années, le paiement en ligne en Algérie occupe de plus en plus d’espace et est adopté par davantage de citoyens. Ce moyen permet, entre autres, de payer et d’acheter divers services et produits depuis n’importe quel endroit sans même avoir à se déplacer ni à être confronté à une file d’attente interminable. 

Face à un tel engouement et afin de mettre un pied dans la modernité ; de nombreux commerçants ont franchi le pas et ont mis en place un terminal de paiement électronique (TPE). De telle manière que le nombre total des TPE installés en fin mars dernier a été estimé à près de 38.144 terminaux.

Cela contre environ 29.469 durant l’année 2020. Ce qui équivaut à une hausse qui s’élève à 29,44%. C’est en tout cas ce que rapporte le site de l’APS, du bilan du Groupe d’intérêt économique (GIE) Monétique. Dans le détail, la même source rapporte qu’il a été question d’installer 8.675 nouveaux équipements durant la période allant de mars 2020 à mars 2021.

Ce nombre reste toutefois insuffisant et est loin des objectifs tracés dans la loi de finances 2018. Cette dernière a notamment ordonné la mise en place des TPE dans tous les commerces afin de laisser le choix aux clients de payer par ce biais.

Quelles sont les raisons de cette « timide » augmentation ? 

Ainsi, et malgré une hausse remarquée au niveau des terminaux de paiement électroniques (TPE) mis en exploitation ; le nombre reste insuffisant et la route s’annonce être encore longue. La cause de cette petite augmentation est notamment due à plusieurs facteurs. 

Parmi eux, la faible capacité de production de l’Entreprise nationale des industries électroniques (ENIE). Celle-ci s’occupe notamment de la fabrication des TPE en Algérie. C’est ce dont nous informe l’APS également. Pour parler chiffres maintenant, l’organisation en question est en mesure de produire pas plus de 600 terminaux par jour. 

Soit 300 TPE classiques et 300 autres smart. Ce qui est en soit, un très faible chiffre. La deuxième raison est quant à elle due à de la méfiance de certains vendeurs. Ainsi, et à cause du manque de sensibilisation ; plusieurs commerçants hésitent à se procurer un TPE. Cela au risque que ledit équipement ne soit pas assez rentabilisé et utilisé par les clients. C’est ce dont a fait état la même source. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes