AccueilGuide VoyagesAlgérie : Ouverture des frontières et reprise des vols.. Belmeddah précise

Algérie : Ouverture des frontières et reprise des vols.. Belmeddah précise

Algérie – Le député de l’émigration, Noureddine Belmeddah, adresse un message à ses électeurs dans lequel il leur explique un certain nombre d’éléments concernant l’ouverture des frontières de l’Algérie ainsi que la reprise des vols.

Dans une publication Facebook d’hier 16 novembre, le représentant à l’APN de la communauté nationale établie à l’extérieur de l’Algérie, Noureddine Belmeddah en l’occurrence, a apporté quelques précisions utiles aux ressortissants algériens en évoquant le thème de la reprise des vols très attendue et bien entendu l’ouverture des frontières. Sans cette dernière, il n’y aurait évidemment pas de relance du trafic aérien.

Ainsi, l’élu qui siège à l’Assemblée nationale (APN), s’est penché sur deux sujets d’actualité. Les deux intéressent amplement les Algériens. Plus précisément, ceux bloqués à l’étranger. Et désireux de renter chez eux. Le premier est lié aux billets d’avion. Tandis que le second porte sur les compagnies aériennes qui desservent notre pays. Ce sont ces points que Belmeddah a traité. Chose qu’il a faite à titre informatif.

Billets d’avion, compagnies desservant toujours l’Algérie et autorisation de rentrer au pays 

Noureddine Belmeddah prie alors ses électeurs de s’abstenir de tout achat de « billets d’avion vers l’Algérie ». Cela, si une condition principale ne serait pas encore remplie. Il s’agit en fait de l’obtention de « l’autorisation ». Celle-ci est indispensable pour pouvoir embarquer pour l’Algérie. Le parlementaire a été clair en affirmant cela dans un live précédent. Impossible de voyager vers notre pays sans ce document, a-t-il insisté. Les frontières n’ouvrent alors qu’aux passagers autorisés. 

Ce qui veut dire que sans ce document, un billet d’avion serait caduc, d’après la même source. Pour rentrer sur le territoire national, une autorisation spéciale est donc requise. Il existe un nombre restreint de transporteurs aériens exceptionnellement autorisés à effectuer des vols. C’est selon ce que souligne Belmeddah. Le député parle ici de liaisons à caractère spécial. Elles ont l’Algérie comme destination. En guise d’illustration, le site spécialisé Voyager DZ cite le cas d’Air France. Cette compagnie poursuit en effet ses vols spéciaux reliant la France à l’Algérie. 

algérie ouverture frontières belmeddah

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes