Société

Algérie : Ouverture de 47.600 commerces le jour de l’Aïd El Adha

1
algérie commerces aïd adha
S'abonner :

Algérie – Un communiqué du ministère du Commerce a révélé, hier, qu’environ 47.600 commerces seront ouverts, aux quatre coins de l’Algérie, durant Aïd El Adha. Celui-ci est attendu pour vendredi prochain ; 31 juillet 2020.

Le département ministériel dirigé par Kamel Rezig a donc indiqué que les services du ministère du Commerce ont élaboré un programme. Il s’agit de permanences à l’occasion de la fête religieuse. Ces commerces, dans les alentours des 47.600, ouvriront alors un peu partout en Algérie pendant l’Aïd El Adha. Le but étant en fait « d’assurer aux citoyens un approvisionnement régulier. Il est question de produits alimentaires. Mais aussi de services de large consommation.

Ainsi, « 1.956 agents de contrôle ont été affectés ». Ils l’ont été « à travers l’ensemble du territoire national ». C’est ce que explique en effet le document. Leur mission consiste à procéder au suivi de la mise en œuvre de la décision. Cette dernière concerne le programme des permanences. Un programme par lequel on a réquisitionné 47.599 commerçants. Parmi eux, 5.823 activant dans la boulangerie. 32.479 dans l’alimentation générale ; fruits et légumes. 8.829 dans des activités diverses. Et 468 unités de production. Parmi ces unités, 184 laiteries. 242 minoteries. Et 42 unités de production d’eaux minérales.

Le ministère alerte les commerçants sur « l’obligation de procéder à la reprise des activités commerciales ». Cela « après la fête de l’Aïd ». Ensuite, le département adresse un appel aux « commerçants réquisitionnés ». Il les appelle en effet « à contribuer massivement à la réussite de cette opération ». D’autant plus « que cette période se caractérise par la crise sanitaire ».

Effectifs des commerçants qui travailleront durant Aïd EL Adha 2020

Ils seront 5.733 commerçants qui feront alors objet de réquisition par la direction régionale d’Alger ; englobant Alger bien sûr. Mais aussi Tipaza et Boumerdès. Un nombre de 7.459 commerçants fera aussi l’objet de réquisition par la direction régionale de Blida ; qui rassemble donc sous sa bannière Blida. Ain Defla. Bouira. Médéa et Tizi-Ouzou. Il y a lieu de 3.660 commerçants qui verront leur mobilisation par la direction régionale d’Annaba ; qui regroupe donc Annaba. Souk-Ahras. Skikda. Taref et puis Guelma.

En outre, 10.059 commerçants ouvriront suite à leur réquisition par la direction régionale de Sétif ; dont les prérogatives s’étalent sur la wilaya de Sétif. Bordj-Bouareridj. Msila. Mila. Jijel et Béjaïa. Un nombre de 8.365 commerçants verra sa réquisition par la direction régionale d’Oran ; regroupant Oran. Tlemcen. Sidi-Belabès. Mostaganem et Ain-Temouchent. Pas moins de 3.670 commerçants ouvriront leurs boutiques d’après la direction de Saida ; qui englobe Saida. Chlef. Mascara. Relizane. Tissemsilt et Tiaret.

Ils seront 4.683 commerçants qui travailleront également du fait de leur mobilisation par la direction régionale de Batna ; dont le périmètre s’allonge sur Batna. Biskra. Oum El Bouaghi. Khenchela. Tebessa et Constantine. On compte 1.827 commerçants choisis donc par la direction régionale de Bechar ; responsable alors sur Bechar. Adrar. Tindouf. El Bayadh et Naama. La direction régionale de Ouargla réquisitionnera aussi 2.143 commerçants. Ce sera donc au niveau de Ouargla. Ghardaïa. Laghouat. El Oued. Illizi et enfin Tamanrasset. 

Article recommandé :  Algérie : Voici la date de la reprise des cours universitaires

Aïd El Adha Algérie : Création d’un marché parallèle de la vente du mouton

Article précédent

Alitalia dévoile son programme de reprise des vols vers l’Algérie pour septembre

Article suivant

Lire aussi

1 Commenter

  1. Que des promesses qui reviennent chaque année et le résultat tous les Algériens les connaissent : une promesse d’ouverture puis une fermeture de trois à quatre jours . En théorie, nous avons tout un arsenal de de contrôleurs qui émettent des chiffres pour donner l’impression d’avoir accompli la mission , mais au final un Aid et un après Aid sans magasin . Les commerces de détails ne détiennent pas les clés de la situation car en amont les grossistes et marchés de gros sont paralysés.

Comments are closed.