Algérie : ouverture d’un centre de demande de visas pour l’Ukraine

Algérie – Un nouveau centre VFS Global a été inauguré à Oran et est concerné par les prestations de visas pour l’Ukraine. Dzair Daily vous fournit plus d’éléments à ce sujet, ce 21 septembre 2021.

Dans l’optique de l’extension en Algérie du réseau des centres de visas pour l’Ukraine, un nouveau lieu a été ouvert hier 20 septembre 2021. Alors l’inauguration s’est faite avec la participation du Premier Secrétaire aux Affaires Consulaires, Consul de l’ambassade d’Ukraine en Algérie, Oleksandr Demianiuk.

On précise que le nouveau prestataire des visas pour l’Ukraine en Algérie à Oran, commencera à recevoir les demandeurs dès aujourd’hui, c’est-à-dire le 21 septembre 2021.

De ce fait, la création d’un second centre dans notre pays joue un rôle important. Cela dans l’émancipation des relations bilatérales entre l’Ukraine et l’Algérie dans le domaine consulaire, souligne-t-on.

Par ailleurs, ce renforcement vise à faciliter les services liés à la délivrance des visas ukrainiens aux Algériens. En leur offrant la possibilité de choisir entre un centre à Alger, en service depuis 2018. Ou ce tout nouveau situé à l’ouest de l’Algérie. Tout cela a été dévoilé sur la page de l’ambassade d’Ukraine en Algérie.

Plus d’informations sur les centres et conditions d’entrée en Ukraine durant la Covid-19

Pour résumer, le centre de visa à Alger sis à Cité Houidef Bouteldja, N1 Ben Aknoun, Alger, ainsi que celui à Oran installé à Angle C, Hai El Othmania, Maraval, Oran, sont tout les deux joignable au même numéro de téléphone. À cet effet, on indique le : 0 21 99 88 43. Enfin, un seul site est mis en place pour contacter les deux centres.

Alors, on vous révèle ici que les conditions d’entrée pendant la pandémie en Ukraine évoluent. Toutefois, pour le moment, il s’agit de conditions liées au test PCR et à la vaccination. Pour être plus exact, les voyageurs étrangers sont tenus de présenter un certificat qui prouve un schéma vaccinal complet. Et ce, dès leur arrivée en Ukraine.

Cependant, le vaccin autorisé doit être l’un de ceux validés par l’OMS. Dans ce cas, la voie est libre pour les Algériens vaccinés par Sinovac, Pfizer ou encore AstraZeneca. En tout cas, si vous n’êtes pas vaccinés, un test antigénique négatif de moins de 72 heures est obligatoire. Ou bien même, un test PCR négatif de même durée est accepté. Celui-ci ne doit pas conclure de contamination à la Covid-19 avant le franchissement de la frontière ukrainienne.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes