23.9 C
Alger
23.9 C
Alger
jeudi, 18 juillet 2024
- Publicité -
AccueilScoop et PeopleAlgérie : Numidia Lezoul, Rifka et Stanley condamnés à un an de...

Algérie : Numidia Lezoul, Rifka et Stanley condamnés à un an de prison ferme

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le procès de l’affaire Future Gate qui implique les influenceurs Dz, Numidia Lezoul, Rifka et Stanley, touche à sa fin. Le verdict a été rendu ce jeudi au tribunal de Dar El Beida. On vous en dit plus dans la suite de ce numéro.

Après de longues semaines de bras de fer, le verdict est enfin tombé ! Le juge du tribunal correctionnel de Dar El Beida a prononcé le jugement aujourd’hui. Il s’agit de celui relatif à l’affaire de Future Gate impliquant les influenceurs connus en Algérie, à savoir, Numidia Lezoul, Rifka et Stanley. Pour les curieux, Dzair Daily vous dévoile tous les détails dans cette édition du jeudi 16 juin 2022.

Dans le détail, ce scandale a eu l’effet d’une bombe sur la Toile en Algérie. Des figures emblématiques du Web sont impliquées dans une affaire avec la justice. Les créateurs de contenus sont mêlés à une accusation de publicité trompeuse. Car ils ont participé à une campagne promotionnelle d’une agence fictive. Placés derrière les barreaux depuis le mois de janvier dernier ; ce n’est qu’aujourd’hui que la sentence a été prononcée.

- Publicité -

En effet, l’affaire qui a agité longtemps la communauté algérienne arrive à sa fin ! Numidia Lezoul, Mohamed Aberkane et Farouk Boudjemline sont enfin fixés sur leur sort. Ils ont écopé d’un (1) an de prison ferme et une amende de 100.000 dinars. Il s’agit de ce que relate le média arabophone El Hayat TV.

Future Gate : prononcé de la peine du propriétaire de l’entreprise fictive

En outre, l’instance judiciaire a requis une peine de sept (7) ans de prison ferme assortie d’une amende de sept millions de dinars. Cela, à l’encontre de Oussama Rezagui, le propriétaire de l’entreprise fantôme. Quant à la mère de l’accusé principal qui n’est autre que l’ancienne députée, Souad Amara, elle a été condamnée à un an de prison ferme. Et à une amende de 100.000 dinars, souligne le même média.

Ce n’est pas tout ! Le tribunal de Dar El Beida a condamné aussi les secrétaires travaillant pour le compte de Future Gate. Les dénommés, T.Nadjat et B.Rania ont écopé de douze (12) mois de prison, dont quatre (4) mois avec sursis, pour chacune. Il est toujours question de ce que relate la même source médiatique.

- Publicité -

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -