Algérie : Numidia Lezoul gravement accusée par le patron de la société Future Gate

People – L’influenceuse populaire en Algérie, Numidia Lezoul, fait face à de graves accusations portées par le Directeur de la société Future Gate. On relate pour vous toute l’information dans les lignes qui suivent.  

Ce jeudi 9 juin 2022, le tribunal correctionnel de Dar El Beida a ouvert le procès « Future Gate », auquel se retrouvent mêlés des influenceurs très populaires en Algérie, à l’image de Numidia Lezoul. En effet, repoussée à la date d’aujourd’hui, la justice devrait enfin trancher sur le sort de la jeune créatrice de conten. Ainsi que celui de Rifka et Stanley. Qui sont également accusés dans cette affaire.  

Au fait, cela fait plus de quatre mois que les intéressés, tous créateurs de contenu digital, se retrouvent en prison. Pour cause, ils sont accusés d’avoir mis à profit leur audience sur Instagram pour promouvoir une agence qui s’est avérée fictive. Cette dernière nommée Future Gate présentée un accompagnement aux étudiants algériens. Ceux qui désiraient  poursuivre leurs études universitaires en Turquie et en Ukraine. 

Mais finalement cette société a usé de ses pouvoirs pour escroquer ces étudiants, ce qui a conduit l’affaire devant la justice. En janvier dernier, le juge d’instruction a placé les stars de la toile algérienne sous mandat dépôt. Le propriétaire de l’agence fictive a été aussi incarcéré. Tous sont inculpés pour, entre autres, faux usage de fonds et blanchiment d’argent. 

Algérie : voici les nouvelles accusations portées par le propriétaire de Future Gate 

Effectivement, l’affaire « Future Gate » ne cesse de connaître des rebondissements pour les accusés. Le principal d’entre eux, le patron de cette agence en l’occurrence, a apporté, aujourd’hui, de nouvelles révélations concernant l’affaire. Conformément à ce qu’a rapporté le quotidien Ennahar ; il a affirmé qu’il a été victime de « chantage » de la part de certains influenceurs très connus sur les réseaux sociaux. 

Selon son témoignage relayé par la même source, Numidia Lezoul et Stanley ont insisté pour le renouvellement de leur contrat de publicité avec son agence. L’accusé a informé la cour que les influenceurs encaissent plus de 60 millions de centimes. Et cela pour chaque publicité faite pour son agence. D’après lui, l’entreprise Future gate a gagné 7 % des revenus sur ces publicités. 

Par ailleurs, il convient de signaler que ce procès a été ajourné à trois reprises. Et ce, en raison de l’absence de la maman du principal accusé. En outre, la séance de ce jeudi a vu la présence de nombreux artistes. Il s’agit précisément de Merouane Guerouabi, Reda City 16 et Mounia Benfeghoul. Ces derniers apportent leur soutien aux influenceurs impliqués dans cette affaire.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes