21.9 C
Alger
21.9 C
Alger
mardi, 21 mai 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAlgérie : de nouvelles cargaisons de viande fraîche arrivent pour casser les...

Algérie : de nouvelles cargaisons de viande fraîche arrivent pour casser les prix 

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Tayeb Zitouni, a fait savoir qu’une nouvelle mesure a été adoptée pour casser le prix de la viande rouge. On vous en dit tout dans la suite de ce numéro du mardi 28 mars 2023.

En effet, afin de permettre au consommateur en Algérie, d’acheter la viande rouge à un prix réduit durant le mois sacré, la tutelle du Commerce a adopté plusieurs mesures. Elle a, en effet, procédé, à l’importation de la viande fraîche, mais aussi des veaux vivants destinés à l’abattage en provenance du Brésil. Déterminé à casser les tarifs de ce produit, le même département a adopté une nouvelle démarche.

En effet, les premières cargaisons de viande importées depuis l’étranger ont clairement contribué à maîtriser les coûts de cet aliment dans certaines wilayas. Cependant, elles n’ont pas empêché de connaître un saut fulgurant vers le haut dans d’autres régions. Ainsi, en vue de renforcer l’offre dans l’ensemble des villes Dz, de nouveaux lots de viande fraîche seront importés.

- Publicité -

C’est le chef du département du Commerce qui a fait part de cette nouvelle réjouissante. Cela lors de son intervention, faite ce lundi sur un plateau de la Chaîne 1 de la radio nationale. Dans le détail, Tayeb Zitouni a assuré qu’une quantité supplémentaire de 20.000 tonnes sera injectée. Cela en plus de 10.000 de têtes bovines.

Algérie : vers l’installation des marchés modernes

À travers cette démarche, le gouvernement vise à couvrir les besoins de l’ensemble des consommateurs durant ce mois du jeûne. Mais aussi d’assurer la commercialisation de la viande rouge au prix de 1.200 dinars algérien et casser le monopole sur ce produit. Il est question, en effet, de ce que rapporte le média arabophone Awras dans son récent numéro.

Par la même occasion, le responsable a souligné la nécessité de mettre en place des marchés modernes. Ceux-ci permettront, selon ses dires, d’absorber la masse du commerce illégal. Ainsi que d’assurer une meilleure maîtrise de la distribution des produits sur le marché national. C’est toujours ce dont nous informe la même source médiatique.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -