Automobile

Algérie : La nouvelle taxe automobile a coûté 600 milliards aux compagnies d’assurances en 90 jours !

0
taxe automobile algérie
S'abonner :

Algérie – Depuis l’entrée en vigueur de la nouvelle taxe automobile inscrite dans la Loi de Finances 2020, les compagnies d’assurances ont enregistré une chute de 600 milliards de centimes dans leurs chiffres d’affaires.

En effet, la nouvelle taxe automobile “anti-pollution” fixée entre 1.500 et 3.000 DA sur les véhicules touristiques et engins roulants, entrée en vigueur le 8 janvier dernier conformément à l’article 84 de dans la Loi de Finances 2020, a fait baisser drastiquement le chiffre d’affaires des compagnies d’assurance.

Cette chute brutale est estimée à 10 % du chiffre d’affaires global du secteur des assurances en Algérie, soit l’équivalent de moins de 600 milliards de centimes en 90 jours, selon l’Union Algérienne des Sociétés d’Assurance et de Réassurance (UAR), citée par le journal arabophone Echorouk.

Pour faire face à cette crise sans précédent, exacerbée par une autre crise, en l’occurrence la situation sanitaire inédite engendrée par la pandémie du coronavirus, les compagnies d’assurances ont opté pour une réduction de leurs dépenses de fonctionnement et d’investissement, en passant par un rétrécissement de la masse salariale de pas moins de 75% de leur personnel, tandis que le reste devra passer en travail partiel. 

Néanmoins, l’UAR affirme qu’un service minimum est prévu pour ne pas entraver les clients et ne pas bloquer leurs activités économiques. « Le nombre de travailleurs a été réduit tout en maintenant le niveau minimum de services pour ne pas entraver les citoyens, en particulier ceux qui renouvellent leur contrat automobile. » a-elle-déclaré, rapporte la même source.

Pour rappel, les compagnies d’assurance ont exprimé leur mécontentement auprès du ministère des Finances en février dernier, estimant qu’il n’était pas de leur ressort ne de leur compétence, d’avoir le rôle de l’administration fiscale ni celle de la direction des d’impôts dans la récolte des taxes auprès des automobilistes.

Il convient de souligner en outre, que la Direction Général des Impôts (DGI), a décidé de prolonger la date limite du paiement de la vignette automobile débuté le 1 mars dernier jusqu’au 31 mai, au lieu du 31 mars prévu initialement.

Article recommandé :  Montage automobile : Le gouvernement adopte de nouvelles conditions

Algérie : Mebtoul formule 11 propositions pour éviter la crise économique

Article précédent

Algérie : Plusieurs médecins contaminés par le Coronavirus, révèle le président du syndicat

Article suivant

Lire aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires