Algérie : « La nouvelle loi sur l’investissement va propulser l’emploi », selon le CREA

Algérie – La nouvelle loi relative à l’investissement prévoit la création de nouveaux postes d’emploi, selon le Conseil du renouveau économique algérien (CREA). Nous vous dévoilerons davantage de détails à ce sujet dans la suite de cet article du samedi 21 mai 2022.

En effet, par ordre du président de la République algérienne, Abdelmadjid Tebboune, l’année 2022 sera « une année économique par excellence ». Cela grâce aux projets d’investissement prévus dans le domaine de l’économie dans le pays. Ainsi, la nouvelle loi relative à l’investissement apportera, selon le CREA, un changement en faveur du secteur de l’emploi en Algérie, rapporte le quotidien Ennahar.

Effectivement, la loi portant sur la promotion de l’investissement prévoit la création d’un guichet unique. Celui-ci est consacré aux grands projets d’investissement en Algérie ainsi qu’aux investissements locaux. On parle aujourd’hui d’une étape fondamentale qui aura un impact positif sur l’économie du pays. 

D’autant plus que la mise en place de ladite loi ouvrira le champ aux investisseurs étrangers. Car l’objectif principal consiste à promouvoir les investissements des entreprises innovantes qui pourront contribuer principalement au développement de divers secteurs à travers tout le territoire national.

Une loi sur l’investissement pour raviver le secteur de l’emploi

Dans le même sillage, le Conseil du renouveau économique algérien (CREA) a expliqué que l’investissement en Algérie pourrait être bénéfique. La promotion de ce projet apportera, selon la susdite organisation syndicale, de la valeur ajoutée. Elle contribuera à booster le secteur de l’emploi. Autrement dit, elle soutiendra la création de nouveaux postes d’emploi dans le pays. 

Il s’agit là de ce qu’estime la CREA. Par ailleurs, en attendant sa concrétisation, l’Organisation du Patronat algérien (OPA) a salué les efforts mis en œuvre au profit des porteurs de projets. Cette initiative a permis, de son avis, non seulement d’apporter de la lumière sur la réalité rencontrée sur le terrain. Mais également d’instaurer un climat de confiance entre l’État et les investisseurs pour le bien de l’économie du pays.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes