AccueilScoop et PeopleAlgérie : Noureddine Saâdi est toujours vivant, sa famille rassure

Algérie : Noureddine Saâdi est toujours vivant, sa famille rassure

Algérie – La famille de l’ancien entraîneur algérien, Noureddine Saâdi, a démenti les rumeurs qui circulent sur son décès et indique qu’il est toujours vivant. De plus, elle invite les citoyens à prier pour lui.

En effet, après une période d’hospitalisation, à la suite des complications de santé liées à sa contamination par le Coronavirus, la presse en Algérie a annoncé ce matin du vendredi 16 juillet 2021, le décès de l’ancien entraîneur, Noureddine Saâdi, une nouvelle qui a par la suite été démentie par ses proches, qui précisent qu’il est toujours vivant.

Dans le détail, une triste annonce que de nombreux algériens ont accueilli à contre-coeur. Heureusement, l’homme qui a tant donné dans le domaine du ballon rond est finalement toujours vivant. C’est le journaliste et commentateur sportif, Saïd Fellak, qui a d’abord essayé de mettre fin à ces rumeurs.

Finalement, il a indiqué qu’il a supprimé sa publication sur sa page Facebook officielle, après avoir vu que même les pages de l’USMA et la MJS ont à leurs tours annoncé son décès. Par la suite, le frère de l’entraîneur, Hamza Saâdi, s’est prononcé à ce sujet lors d’un entretien téléphonique accordé à El Heddaf.

Au fait, il a précisé que : « mon frère est toujours vivant, ne vous précipitez pas pour publier l’information ». Ensuite, il a ajouté : « mon frère Noureddine est en réanimation et il a besoin de vos prières ». C’est vrai qu’il est dans un état critique dans ce douloureux combat face à la maladie. Mais on espère, tout de même, qu’il va réussir à la vaincre.

Algérie Noureddine Saâdi vivant

Algérie : le glorieux parcours de Noureddine Saâdi

Noureddine Saâdi est né dans le village d’Ihitoucen à Tizi Ouzou, le 06 mai 1950. Il fait ses débuts en tant que dirigeant dans le club de la JSK, entre 1993 et 1995. Ensuite, il a entraîné l’USM Alger, depuis 1996, avec qui il a remporté la coupe d’Algérie en 2001 et le Championnat d’Algérie en 2002.

Il est notamment passé par de nombreux autres clubs étrangers, comme Al-Ahly SC entre 2008 et 2009. Mais aussi, le CA Bizertin entre 2012 et 2013. Il est finalement revenu vers son club de cœur, la JS Kabylie en 2018. Un parcours très riche avec de nombreux exploits à son actif.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes