Algérie : Noor et son mari Merouane serait victime de sorcellerie (vidéo)

Algérie – L’influenceuse algérienne, Noor, se dit être victime de sorcellerie, ainsi que son mari, Merouane, et dévoile quelques détails de  « cette pénible période » qu’ils ont dû traverser.

Comme quoi la vie des influenceurs et autres personnes célèbres n’est pas aussi paisible que ça en a l’air et la femme entrepreneur, Noor, qui est très suivie sur les réseaux sociaux en Algérie avec son mari Merouane, en sont la preuve en dévoilant avoir été victimes de sorcellerie.

En effet, la jeune maman s’est livrée à ses plus de deux (02) millions d’abonnés, hier, à ce sujet. Cela, après avoir annoncé une grande nouvelle sur son compte Instagram qu’elle attendait avec sa famille depuis un bout de temps. Au fait, le couple venait tout juste d’avoir les clés de leur propre maison après tant d’attente.

De ce fait, Noor a voulu indiquer qu’ils sont passés par des moments très difficiles et que rien n’arrive aussi facilement dans cette vie. Par conséquent, elle a dévoilé un épisode très douloureux qu’ils ont dû traverser avec son mari Merouane. Le couple était, en fait, victime de sorcellerie.

Algérie : Noor peinée et bouleversée se livre à sa communauté

En outre, l’influenceuse Noor a révélé qu’au temps où ils habitaient dans la commune de Birtouta à Alger, ils étaient presque tout le temps loin l’un de l’autre avec Merouane. Alors qu’elle n’avait que son fils aîné, Jad, elle était souvent chez ses parents et son mari chez les siens.

Au fait, elle a précisé que souvent ils ne se voyaient que peu. La cause, selon elle, ne serait autre qu’une membre éloignée de la famille de l’époux qui leur jeta des sorts, à chaque fois qu’ils sortaient de la maison. Elle a avoué que c’était très dure à traverser et qu’ils ont fait un long chemin depuis.

D’autant plus qu’ils ont déménagé dans une autre demeure et ont eu leur deuxième enfant. Et voilà qu’après quelques années en location, ils ont pu obtenir leur propre domicile propre. Par conséquent, Noor a tenu à faire part à sa communauté de cette bonne nouvelle. Mais aussi partager les projets qu’ils ont l’intention de mener pour en faire une maison à leur goût.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes