AccueilSociété et CultureSociétéAlgérie : nombre record de décès de diabétiques durant le ramadan 2022

Algérie : nombre record de décès de diabétiques durant le ramadan 2022

Algérie – Le nombre de décès des diabétiques durant ce mois de ramadan 2022 a atteint un record effrayant. On vous en dit un peu plus à ce sujet dans les quelques lignes qui suivent.

Le jeûne du mois de ramadan est l’un des cinq piliers de l’islam, auxquels tout musulman est tenu. Les croyants s’abstiennent de manger, boire, entre autres, de l’aube au coucher du soleil. Les malades chroniques en sont toutefois dispensés par le Coran. Seulement certains vont jeûner quand même malgré cette dispense. D’ailleurs, le ramadan 2022 en Algérie a été marqué par un nombre record de décès des diabétiques.

Concilier diabète et ramadan est une mission compliquée pour les personnes atteintes de cette maladie. Même si la religion a tranché au sujet du non jeûne en faveur des personnes malades, avec des versets coraniques et hadiths à l’appui. Cela dit, beaucoup de diabétiques s’obstinent à observer le jeûne.

Dans ce sillage, le professeur Nouri Nassim, spécialiste en endocrinologie diabétologie, chef du service d’endocrinologie à l’hôpital Benbadis de Constantine, a indiqué le décès de nombreux patients diabétiques, durant le mois de ramadan. En raison principalement de leur consommation excessive de sucre. Il s’agit de ce que rapporte Echorouk dans son édition d’hier.

Les mises en garde des médecins

Le professeur Nouri a expliqué que les complications graves et les décès des personnes diabétiques, cette année, sont plus nombreux que les années précédentes. Cela malgré toutes les compagnes de sensibilisations menées à cet égard. Ce qui, selon lui, incite à redoubler d’efforts dans ce sens.

Durant l’Aïd, les choses ne se sont pas améliorées et les patients se sont multipliés au niveau des hôpitaux. Les médecins de garde durant cette fête de l’Aïd souhaitent attirer l’attention sur cette période festive de fin de Ramadan avec ses habitudes culinaires. Par conséquent, les malades doivent se contrôler régulièrement, voire redoubler le contrôle du taux de leur glycémie.

Ainsi, tout en profitant du climat de fêtes et de convivialité, les personnes atteintes de diabète doivent garder et respecter une hygiène de vie et alimentaire et veiller à leurs prises médicamenteuses selon les modalités (horaires, doses …). Ainsi que les prescriptions conseillées par leur médecin.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes