Algérie : Neghza réaffirme ses propos sur Rebrab, le patron de Cevital (vidéo)

Algérie – Lors d’un déplacement professionnel, la présidente de la CGEA, Saida Neghza n’a pas tari d’éloges à l’égard du patron de Cevital, Issad Rebrab qui est, selon elle, la fierté de notre pays.

- Advertisement -

En effet, la présidente de la Confédération générale des entreprises algériennes (CGEA), Saida Neghza s’est exprimée, ce lundi 12 avril 2021. Cela, à l’issue d’une entrevue accordée à la plateforme numérique Dz News. Neghza a réaffirmé ses anciens propos émis à l’égard de l’homme d’affaires, Issad Rebrab, et va même jusqu’à le qualifier comme étant l’une des plus grosses fiertés de l’Algérie.

« Rebrab est un investisseur très accompli », a déclaré la responsable avec admiration. Elle appuie ses dires en proférant que l’homme d’affaires « a créé plusieurs usines de productions dans plusieurs domaines ».

Un nombre très important de manufactures « que de nombreux Algériens en ignorent même l’existence », avance la même locutrice. De ce fait, Saida Neghza souhaite de tout cœur que « des investisseurs tels que Rebrab se voient éclore dans notre pays ». Elle espère leur émergence avec des projets tout aussi ambitieux que ceux du patron de Cevital.

Ce qui permettrait alors de contribuer grandement au développement économique de l’Algérie. Comme conséquence à celle, apparaitrait principalement l’amoindrissement de la dépendance de l’économie nationale basée de nos jours sur une seule activité exportatrice. Il s’agit alors de l’activité d’exportation des ressources de pétrole et de gaz.

Rebrab est un des hommes les plus forts au monde, clame la responsable

Effectivement, c’est ce qu’a plus ou moins déclaré Saida Neghza lors de l’entretien susmentionné. Celle-ci a proféré que « Rebrab a investi dans plusieurs pays européens et africains ». Ce qui l’élève au rang des hommes algériens les plus forts et influents en Algérie et dans le monde.

C’est donc avec évidence que la patronne de la CGEA qualifie la première fortune algérienne d’être la fierté de son pays. Elle explique également qu’il n’y a pas plus de cinq acteurs principaux dans le monde qui sont actifs dans ce domaine. 

« C’est donc un honneur que notre pays compte un Algérien parmi ces quelques investisseurs dans le monde entier », déclare Neghza. Toujours selon elle, il est dans l’intérêt de l’Algérie de laisser travailler les petites et moyennes entreprises (PME). En plus de les encourager à voir le jour et pourquoi pas à percer comme le groupe familial de Rebrab, à savoir Cevital.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes