AccueilActualitéAlgérie : Naïma Salhi apprend une décision de justice à son encontre

Algérie : Naïma Salhi apprend une décision de justice à son encontre

Algérie – Suite aux derniers évènements, la justice algérienne vient de se prononcer au sujet de l’affaire de Naïma Salhi et des mesures vienent d’être prises à son encontre. Nous vous relayons plus d’informations dans la suite de ce passage du 08 février 2022.

Au fait, la politicienne, Naïma Salhi, a fait face à une décision de la justice en Algérie. En effet, on lui a accordé une liberté conditionnelle en attendant le jugement. Cela, à cause des récentes déclarations qu’elle a pu tenir lors de cette dernière crise qu’a traversée le pays. De ce fait, la Justice algérienne va traiter deux (02) de ces affaires dans les prochains jours.

Conformément à ce qui a été rapporté par Le Soir d’Algérie, une juge d’instruction, près le Tribunal de Chéraga, a ordonné la mise en liberté provisoire de l’ex-députée. Cela, après l’audition au cours de laquelle une représentation de la prévenue devant le juge a eu lieu. Il y a plus d’une semaine de cela. 

Dans les détails, cette mesure attribuée à l’inculpée consiste en une liberté sous conditions. Il s’agit d’une précaution provisoire où la mise en cause ne s’oblige pas à remplir de procès-verbal devant le juge. Alors, Naïma Salhi est libre et ne passe pas par un contrôle judiciaire.

Plus de détails sur les propos de Naïma Salhi durant les évènements précédents

En outre, l’ex-députée a été dénoncée pour ses propos « virulents » et de l’« accusation » d’un Algérien, surnommé Mourad Amiri. Étant cadre au sein du ministère de l’Intérieur, il a été ciblé par Naïma Salhi suite à ses publications sur le réseau social Facebook à propos du Hirak. Le Soir d’Algérie rapporte l’information.

Selon la même source, l’affaire de Mourad a pri beaucoup d’ampleur au point d’arriver à Noureddine Bedoui. Ce dernier qui a demandé sa résiliation du ministère. Cela dit, l’ancien cadre n’a pas hésité à déposer plainte contre la politicienne. De ce fait, deux séances d’audition ont eu lieu dans le fond de la mise en cause placée en liberté conditionnelle.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.