Algérie : Mouna Limam dévoile la cause de son éloignement des réseaux sociaux

Algérie –  Absente depuis quelque temps des réseaux sociaux, la jeune influenceuse, Mouna Limam en l’occurrence, a pris la parole pour justifier son éloignement. On vous en dit davantage dans la suite de cette édition.

En effet, la jeune influenceuse est très présente sur le Web. Proche de ses 1,2 million d’abonnés sur Instagram, elle n’hésite pas à partager son quotidien avec eux. Toutefois, ces derniers temps, l’instagrameuse très suivie en Algérie, Mouna Limam en l’occurrence, se fait rare sur les réseaux sociaux. Dzair Daily vous invite à découvrir la cause de cet éloignement dans la suite de cette édition du jeudi 28 juillet 2022. Restez branchés !

La frangine de Célia Limam est habituellement très présente sur la Toile. Comme sa sœur aînée, elle a réussi, effectivement, à s’imposer sur le Web. Notamment sur Instagram où elle a vu le nombre de ses abonnés grimper. Mais, depuis quelques jours, silence radio du côté de la jeune femme. Une situation qui a inquiété sa large communauté.

Mouna Limam de retour sur les réseaux sociaux 

Effectivement, sa disparition soudaine a suscité les questionnements des internautes. Quelques jours après son absence, la tante d’Eva et d’Adam a marqué son retour sur les écrans des smartphones. Ce qui a réjoui ses fidèles fanatiques. Par ailleurs, l’instagrameuse n’a pas hésité à justifier son absence.

De ce fait, Mouna Limam a pris la parole sur Instagram pour divulguer les paramètres de son absence. Face à la caméra, la jolie blondinette a fait savoir qu’elle faisait face à une mésaventure capillaire. Selon ses propos, les poses d’extensions de cheveux qu’elle avait fixées ont causé des dégâts sur sa chevelure.

C’est pour cela que la ravissante Kabyle a préféré s’abstenir de s’afficher sur les réseaux sociaux. Après avoir arboré un nouveau look, elle est réapparue sur les diverses plateformes. Nonobstant les conséquences dévastatrices sur ses cheveux, la jeune femme a refusé de dénoncer le salon de coiffure responsable. Indulgente Mouna Limam !

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes