13.9 C
Alger
13.9 C
Alger
vendredi, 1 mars 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieAlgérie : Morts, contaminés, guéris.. Bilan du Coronavirus au 14 juillet

Algérie : Morts, contaminés, guéris.. Bilan du Coronavirus au 14 juillet

Publié le

- Publicité -

Algérie – Ce 14 juillet, le bilan du Coronavirus recense 527 nouveaux cas de contamination en Algérie, pour 10 nouveaux décès et 332 nouvelles guérisons.

En effet, le bilan du Coronavirus en Algérie poursuit sa progression ce 14 juillet encore. Le décompte officiel est passé à 20.216 cas confirmés et 1028 morts. Cela après l’enregistrement de 527 nouveaux cas de contaminations et 10 nouveaux morts, selon le bilan du 14 juillet. Celui annoncé par le porte-parole du Comité scientifique, Dr Djamel Fourar.

En baisse, 332 nouvelles guérisons ont été enregistrées ces dernières 24 heures. Le bilan global des rétablissements atteint ainsi 14351 cas dans le pays. Soit depuis l’adoption du traitement thérapeutique à base de Chloroquine en Algérie. Enfin, le décompte fait état de 58 patients sont placés en soins intensifs. Il s’agit là de ce que mentionne la même source.

- Publicité -

Coronavirus en Algérie : le protocole thérapeutique à base de chloroquine fait l’unanimité ! 

La Chloroquine est actuellement administrée aux malades atteints du Covid-19. Une mesure instaurée sur décision du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière (MSPRH) et sous surveillance stricte. L’Algérie a effectivement généralisé le traitement du virus à couronne par l’hydroxychloroquine à tous les cas de contamination.

Alors que qu’il est déconseillé dans plusieurs pays, le protocole thérapeutique à base de Chloroquine est encensé au sein du territoire algérien, en particulier par le premier chargé du ministère de la Santé, de Population et de la Réforme hospitalière (MSPRH). Selon le ministre Abderrahmane Benbouzid, cette méthode de traitement du Covid-19 a montré une efficacité quasi totale.

Il a souligné, dans le même sillage, que la situation sanitaire en Algérie se retrouve sur la voie de la stabilité grâce à la Chloroquine contre le nouveau coronavirus. Un avis que rejoint Nassima Achour, cheffe du service des maladies infectieuses à l’hôpital EL Kettar à Alger.

- Publicité -

« Plus de 85 malades, tous âges confondus, hospitalisés au sein de mon service ont été traités à base de Chloroquine. Les résultats se sont avérés positifs ». C’est ce qu’a donc déclaré l’infectiologue dans les colonnes de nos confrères du média TSA.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -