AccueilÉconomieDevise AlgérieAlgérie : le montant en devises à exporter sans justification fixé

Algérie : le montant en devises à exporter sans justification fixé

Algérie – La Banque d’Algérie a dévoilé le seuil du montant en devises autorisé à exporter hors du territoire national, sans justification aux services de la douane. On rapporte pour vous ce samedi 10 juillet 2021, le montant annoncé par l’établissement financier.

En effet, la Banque centrale d’Algérie a remis en exécution le projet de Loi de finances complémentaire (P-LFC 2020). Elle a adopté en effet, le contenu de son règlement 16-08 de 2016, précisant le montant en devises autorisé en Algérie, sans justification. Telle chose porte sur les voyageurs résidents et non-résidents, à l’entrée où à la sortie du territoire douanier. Voici sans plus tarder, la somme fixée par l’établissement national.

En effet, la BA a limité le montant en devises, autorisé à extraire ou à introduire sur le territoire national, sans déclaration douanière. C’est ce que rapporte le média généraliste El Watan, dans son édition du 10 juillet 2021. Ainsi, une justification des devises est requise, pour les montants dépassant mille (1.000) euros ou leur équivalent en d’autres devises. Cela concerne, en effet, les passagers nationaux.

Les étrangers, quant à eux, ont le droit de faire entrer/sortir un montant de cinq mille (5.000) euros. Et ce, sans déclaration préalable aux douanes. Il s’agit là encore de ce dont nous informe le même média. Dépassant les sommes susmentionnées, les voyageurs sont soumis à l’obligation de déclarer auprès du bureau des douanes, les billets de banque. Ainsi que tout instrument négociable libellé en monnaies étrangères librement convertibles.

La Banque d’Algérie fixe le montant maximal à exporter

D’autre part, le règlement de la Banque centrale d’Algérie a fixé également le seuil maximal des devises à exporter du sol national par voyage. Il équivaut, en effet, à 7.500 euros. La somme doit être prélevée d’un compte devises ouvert en Algérie. Il s’agit toujours de ce que mentionne le média généraliste susvisé.

Il convient de rappeler que la BA a annoncé plusieurs allégements concernant l’ouverture et l’alimentation des comptes devises. Cette simplification est en faveur des personnes résidentes, exerçant une activité économique en Algérie. Et ce, dans le but de renforcer l’inclusion financière dans notre pays

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes