24.9 C
Alger
24.9 C
Alger
jeudi, 18 juillet 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérie : mise sur le marché à un prix compétitif des viandes...

Algérie : mise sur le marché à un prix compétitif des viandes rouges issues des veaux importés

Publié le

- Publicité -

Algérie – L’opération de commercialisation des viandes rouges produites à partir des veaux importés de l’étranger, notamment le Brésil, commence à se faire du chemin progressivement en vue de casser les prix à l’occasion du Ramadan.

En effet, la commercialisation des viandes rouges tirées des veaux importés en Algérie, pour rendre les prix plus accessibles durant ce Ramadan 2023, a connu son lancement dans plusieurs wilayas du pays. Le chaine d’information Ennahar TV a pris une commune de l’intérieur pour illustrer avec un exemple vivant.

Le média audiovisuel cité plus haut s’est déplacé à cet effet dans la wilaya de Djelfa. Destination, l’abattoir régional de la commune de Hassi Bahbah. Sur place, l’opération d’abattage des veaux issus de l’importation a pris son envol. On note la présence sur les lieux de plusieurs responsables qui supervisent le processus.

- Publicité -

Dans cet abattoir, on a procédé donc, dans un premier temps, à l’abattage de 85 veaux. Le directeur dudit établissement, Tayeb Bouabdelli, a affirmé au micro de la chaine de télévision, que les viandes vont atterrir sur le marché local. Le but recherché par là, précise-t-il, est d’assurer la disponibilité de ce produit durant le mois sacré à un prix raisonnable.

Après l’abattage, qu’est-ce qui advient des viandes ? 

Samir Bensalem, directeur des Services agricoles de la wilaya de Djelfa, s’est également exprimé via le même canal. Il a alors avancé qu’il ne s’agit que du début de l’opération. La prochaine étape est simple selon lui. Les viandes iront directement, par le biais des distributeurs, de l’abattoir aux points de vente situés dans un périmètre incluant cinq wilayas, explicite-t-il.

Mohamed Arour, inspecteur vétérinaire principal au niveau de la même structure, a assuré du suivi de la qualité des viandes de près. Avant de se retrouver dans les différents points de ventes, elles subissent une série d’examens de contrôle strict, daigne-t-il ajouter pour mieux rassurer quant à la santé des consommateurs.

- Publicité -

Le directeur de l’abattoir régional sis dans la commune de Djelfa a d’autre part tenu à indiquer que l’abattage se déroule selon les normes de la charia islamique. Il est à rappeler enfin que le prix des viandes rouges dans ces points de vente installés à l’occasion du Ramadan 2023 fait l’objet de plafonnement. On parle ici de 1.200 DA le kg.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -