Algérie : Merouane Guerouabi monte au créneau contre ses détracteurs

Algérie – Cible de critiques sur la Toile, le jeune artiste, Merouane Guerouabi a répondu fermement à ses adversaires. On relate pour vous ses propos dans la suite de cette édition. Restez alors connectés ! 

En effet, l’artiste connu en Algérie, Merouane Guerouabi est apparu méconnaissable sur la Toile. Habituellement d’humeur gaie et enjouée, le vidéaste Web a arboré un autre visage ce jeudi. Il semblait en colère contre une certaine catégorie d’internautes qui l’ont critiquée. Vous êtes fan de l’acteur et vous voulez en savoir plus ? Dzair Daily expose pour vous les paramètres de cette situation dans ce numéro du vendredi 8 juillet 2022.

Comme plusieurs célébrités algériennes, le comédien algérois s’est déplacé à la capitale de l’Ouest dernièrement. Cela afin d’assister aux Jeux méditerranéens ayant eu lieu à Oran. Et faire la promotion de cet événement international. Voulant médiatiser la manifestation, la vedette du petit écran s’est attiré les foudres de certains utilisateurs de réseaux sociaux.

Effectivement, une frange d’internautes s’est acharnée contre Merouane Guerouabi qui a eu la chance de pénétrer au terrain. Cet acharnement injustifié a semblé grandement agacer le fils du chanteur Hachemi Guerouabi. Et ce, vu le message critique qu’il a posté sur son compte Instagram. 

Le coup de gueule de Merouane Guerouabi

Le jeune homme est ainsi revenu sur les remarques virulentes dont il fait objet. « À ce que je sache, j’étais loin de déranger les athlètes participants », s’est-il justifié. Cela avant de poursuivre : « Je descendais sur le terrain, uniquement lorsque les agents de la presse me sollicitaient ». Par ailleurs, la star de Bibiche & Bibicha a tenu à préciser un autre point.

Dans son discours, Merouane Guerouabi a indiqué que son rôle durant ces événements consiste à lier les sportifs au public. Et ce, d’une manière ironique. « Je suis après tout comédien, pas un vlogueur », a mentionné le locuteur. Pour les intéressés, retrouvez son passage juste ci-dessous.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes