23.9 C
Alger
23.9 C
Alger
dimanche, 16 juin 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureSociétéAlgérie : une mère à Mila met en vente son rein afin...

Algérie : une mère à Mila met en vente son rein afin de gagner l’argent nécessaire pour soigner son fils

Publié le

- Publicité -

Algérie – Découvrez, dans cette édition du mercredi 12 avril 2023, l’histoire d’une mère issue de la wilaya de Mila qui a proposé de vendre son rein pour récolter de l’argent nécessaire pour soigner son fils.

Aussi improbable que cela puisse paraître, une maman a fait un geste héroïque pour sauver son bébé. Alors qu’elle a sollicité toutes les portes pour avoir une main de secours, cette femme n’a pas trouvé d’autre solution que de vendre l’un de ses organes. En effet, il s’agit d’une mère de la wilaya de Mila en Algérie qui a mis en vente son rein afin d’avoir de l’argent pour soigner son fils.

Effectivement, devant son fils souffrant, cette mère de famille a tenté l’impossible pour le revoir en bonne santé. S’exprimant au micro de Djawahir Echorouk, Noura Bensaïdi, issue de la commune de Sidi Khelifa à Mila, a expliqué son geste. « Oui, j’ai mis en vente mon rein, car je n’avais plus de solution. J’ai sollicité tous les hommes d’affaires et les associations, mais en vain », a-t-elle avoué.

- Publicité -

Expliquant davantage la situation de son fils, Mohamed Adib, la mère a indiqué qu’il est souffrant depuis qu’il était âgé de six (6) mois. Les médecins lui ont diagnostiqué une maladie due à une anomalie génétique de l’hémoglobine, appelée bêta-thalassémie majeure. C’est une forme sévère de l’anémie.

L’histoire improbable d’une maman en guerre pour soigner son fils

En effet, alors qu’il a actuellement deux ans et demi, le petit Adib se bat pour retrouver sa santé. Issue d’une famille modeste, la maman raconte qu’elle n’a pas pu soigner correctement son fils par manque de moyen. Fatigue, jaunisse, ostéoporose et faiblesse immunitaire, ce sont les symptômes qui se rattachent à la maladie de l’enfant. Ce dernier a d’ailleurs besoin de suivre un régime alimentaire spécial qui ne contient pas de fer.

Aujourd’hui, Mohamed Adib a besoin d’être transféré au plus vite en Turquie pour se faire opérer. Il a ainsi besoin d’une greffe de moelle épinière, ajoute la même source. Jusque-là, la famille du malade a réussi à récolter la somme de 490 millions. Mais sont loin d’atteindre le coût réel de son opération estimé à 90.000 euros. 

- Publicité -

Pour plus d’informations, nous vous mettons les coordonnées des parents d’Adib : 

Numéro de téléphone de la mère : 06.98.78.26.84

Numéro de téléphone du père : 06.71.82.43.43

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -