30.9 C
Alger
30.9 C
Alger
dimanche, 21 juillet 2024
- Publicité -
AccueilScoop et PeopleAlgérie : la mère de Cheb Khaled décédée ce 7 juin 2022

Algérie : la mère de Cheb Khaled décédée ce 7 juin 2022

Publié le

- Publicité -

People – Le chanteur de Raï très populaire en Algérie, Cheb Khaled en l’occurrence, a perdu sa mère ce mardi 7 juin 2022.

Cet après-midi, les réseaux sociaux en Algérie ont été secoués par une triste nouvelle portant sur le décès de la mère de Khaled Hadj Ibrahim, plus communément connu sous le nom de Cheb Khaled. Étant un chanteur célèbre et très suivi tant au niveau national qu’à l’échelle mondiale, la mort de sa maman a dominé la Toile.

En effet, plusieurs pages algériennes ont diffusé la nouvelle. De son côté, le journaliste Rabah Allaoua a lui aussi consacré un post sur sa page Instagram. C’est pour notamment confirmé que la maman de l’artiste oranais ne fait désormais plus partie de ce monde.

- Publicité -

Par ailleurs, une autre source proche de l’Algérien a également confirmé le décès. Il s’agit du réalisateur koweïtien, Yacoub Al-Mohana. Ce dernier a annoncé, via sa page Facebook, que la dénommée Khadidja, mère de Cheb Khaled, nous a quitté à jamais, aujourd’hui 7 juin.

Waleed Mansour répond aux accusations de Cheb Khaled

Dernièrement, le roi du Raï a lourdement accusé le producteur égyptien Waleed Mansour d’avoir dérobé ses droits lors d’un concert dans le pays des pyramides, septembre dernier. Cheb Khaled a estimé qu’il était victime d’escroquerie et qu’il n’a pas touché à la somme convenue dans le contrat.

Selon lui, l’organisateur d’événement susvisé n’aurait pas respecté son engagement et les accords conclus entre les deux parties. En effet, le multi-instrumentiste algérien a dénoncé les faits commis à son encontre ouvertement sur son compte Instagram. Face à ces lourdes accusations, le fameux producteur égyptien a décidé de rompre le silence. Il a alors pris l’initiative de se défendre pour blanchir son nom.

- Publicité -

Ainsi, Waleed Mansour a porté plainte contre Cheb Khaled pour diffamation. C’est en tout cas ce que stipule le site spécialisé Algérie Focus. À travers un communiqué, l’Égyptien a nié l’intégralité des propos avancés par l’interprète de « C’est la vie ». Il dit qu’il s’est acquitté du montant des cotisations spéciales, conformément aux ententes avec le chanteur algérien.

Apparemment, le producteur égyptien aurait demandé des explications à Cheb Khaled. Toutefois, ce dernier ne lui a fourni aucune réponse. C’est alors que Waleed Mansour a tranché sa décision. Il a finalement choisi de porter son affaire à un autre niveau. L’affaire reste à suivre !

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -