21.9 C
Alger
21.9 C
Alger
mardi, 18 juin 2024
- Publicité -
AccueilFootFoot Algérie : Mellal et la direction de la JS Kabylie, taclent...

Foot Algérie : Mellal et la direction de la JS Kabylie, taclent Medouar

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le président de la JS Kabylie, Cherif Mellal, a répondu aux déclarations du président de la Ligue de football professionnel (LFP), Abdelkrim Medouar, qu’il a faites à la Radio Algérie Internationale. « Je n’ai pas de leçons de morale à recevoir d’un responsable qui a échoué dans toutes ses missions », laisse entendre le premier dirigeant de la JSK.

En réponse à la sortie médiatique du président de la Ligue de football professionnel, Abdelkrim Medouar, sur les ondes de Radio Algérie Internationale, la direction de la JS Kabylie a mené une offensive, via un post sur page Facebook; dans une escalade verbale opposant Cherif Mellal au président de la Ligue de la LFP.

« Medouar qui a échoué au niveau de la gestion de la Ligue (Près de deux (02) ans sans nommer un secrétaire général ; calendriers non précis ; programmation anarchiques des compétitions nationales ; abandon de poste pendant un bon moment ; scandales à répétition…)  doit savoir que le président de la JSK n’a pas de leçons à recevoir de sa part […] notamment en matière de la moralité […] il devrait éviter de s’ériger en donneur de leçons », s’est insurgée la direction du club.

- Publicité -

L’indépendance de la Commission de discipline n’est qu’un mythe, pour Cherif Mellal

La JSK remet en cause le caractère juste des sanctions décidées à l’encontre de son président. L’indépendance de la commission de discipline semble ne représenter qu’un non-sens à Cherif Mellal ; et ses compagnons qui accusent cette instance de rouler, officieusement, pour le compte du patron de la LFP.    

En ce qui concerne « les sanctions prononcées injustement à l’encontre du président Mellal ; (et que Medouar, écrit la même source; qualifie de honteux, alors que c’est lui qui devrait avoir honte… ) ne reposent sur aucune base réglementaire; si ce n’est des actes arbitraires et d’intimidation d’une commission de discipline; loin d’être indépendante ».

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -