AccueilÉconomieAlgérie - Mauritanie : signature d’un accord de coopération dans le domaine...

Algérie – Mauritanie : signature d’un accord de coopération dans le domaine du tourisme

Tourisme – Un accord de coopération dans le domaine du tourisme a été signé entre l’Algérie et la Mauritanie. Vous êtes curieux d’en savoir plus ? Ne bougez pas ! Dzair Daily rapporte pour vous plus de détails dans son édition du dimanche 2 octobre 2022. 

En effet, un nouvel accord de coopération a été signé, ce samedi, entre l’Algérie et la République islamique de Mauritanie dans le domaine du tourisme. Il s’inscrit notamment dans le but d’élargir les relations bilatérales entre les deux pays. Il s’agit là de ce que rapporte le quotidien Ennahar.  

Dans le détail, le premier responsable du ministère du Tourisme et de l’Artisanat, Yacine Hamadi, a signé un accord avec le ministre mauritanien, du Commerce, de l’Industrie, de l’Artisanat et du Tourisme, Lemrabott Ould Bennahi. Et cela, lors de la visite de ce dernier en Algérie pour la 21e édition du Salon international du tourisme et des voyages (SITEV). 

Effectivement, cette coopération vise à renforcer les relations bilatérales entre l’Algérie et la Mauritanie. Cela, dans divers domaines. À savoir, le recyclage, la formation touristique et l’échange d’expertises. Ce n’est pas tout ! Retrouvez la suite des détails dans la deuxième partie de cet article. 

Plus de détails sur les relations algéro-mauritaniennes

Comme nous l’avons cité plus haut, un accord de coopération a été signé entre l’Algérie et la Mauritanie. Cette nouvelle collaboration a donc pour but de consolider et développer les relations algéro-mauritaniennes. À cet effet, le ministre Lemrabott Ould Bennahi a souhaité à magnifier les liens d’amitié traditionnels entre les deux parties.

Il a par ailleurs manifesté sa grande reconnaissance et sa joie pour le bon accueil que l’Algérie lui a accordé tout au long de son séjour. Il convient de rappeler que les deux parties ont, notamment, coopérer dernièrement dans le domaine de la pêche et les ressources halieutiques. Une démarche qui s’inscrit alors dans un contexte de ralentissement de la croissance économique provoqué par le conflit russo-ukrainien. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes