AccueilÉconomieAlgérie - Mauritanie : renforcement de la coopération dans ce domaine

Algérie – Mauritanie : renforcement de la coopération dans ce domaine

Économie – L’Algérie et la Mauritanie s’engagent actuellement à bâtir une coopération, une coordination, une cohésion ainsi que des échanges constants et croissants de façon à stimuler un domaine clé du développement économique. De quoi s’agit-il ? Nous vous invitons à découvrir la réponse dans les lignes qui suivent. 

Ne tergiversons pas et évoquons directement le point essentiel du présent article ! L’Algérie et la Mauritanie s’attellent en effet à consolider leur coopération bilatérale ainsi qu’à renforcer leur partenariat dans le domaine de la pêche et les ressources halieutiques. Une démarche qui s’inscrit dans un contexte de ralentissement de la croissance économique, provoqué par le conflit russo-ukrainien. 

Il s’agit là de ce que rapporte Ennahar. L’information paraît dans son édition du vendredi 23 septembre 2022. C’est alors à cet effet qu’une réunion s’est tenue, hier, à Alger, entre Hicham Sofiane Salaouatchi, premier responsable du secteur halieutique algérien, ainsi que des membres du ministère mauritanien des Pêches et de l’Économie maritime, dont le ministre Mohamed Ould Abidine Ould Mayif. 

Au cours de l’audience en question, le susdit membre du gouvernement algérien a magnifié « la nouvelle dynamique des relations de coopération bilatérales entre les deux pays ». Une dynamisation, a-t-il en outre tenu à souligner, qui doit son origine à la visite effectuée, au cours du mois de décembre dernier, à Alger par le président de la Mauritanie, Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani. 

algérie mauritanie coopération domaine

L’attribution de possibilités de pêche dans les eaux de la Mauritanie à des navires algériens 

Le ministre algérien a par ailleurs fait savoir que le gouvernement mauritanien prévoit d’octroyer à l’Algérie des quotas annuels de pêche dans les eaux territoriales mauritaniennes. Une mesure à travers laquelle la Mauritanie entend notamment permettre à ses professionnels de bénéficier des potentialités, des produits et des expertises dont dispose les Algériens dans ce secteur. 

« Elle offrira en outre aux Mauritaniens la possibilité de tirer profit de l’expérience algérienne en matière de construction et de réparation des navires de pêche. En plus de la transformation des produits halieutiques ainsi que du domaine de la surveillance maritime ». C’est ce qu’a encore déclaré Hicham Sofiane Salaouatchi. 

Il a mis en exergue, dans le même volet, « l’ambition mauritanienne de promouvoir le domaine de la pêche ». Cela, a-t-il expliqué, à l’effet de contribuer à la réalisation de l’intégration et de la complémentarité entre les deux parties. Le même locuteur a souhaité rappeler la grande ligne des dernières rencontres de la Commission technique mixte algéro-mauritanienne dans le domaine de la pêche. 

Celles tenues récemment au niveau de la capitale Nouakchott. Selon lui, elles ont permis de dessiner les contours du projet cadre de coopération multilatérale. Soit celui portant sur le domaine de la pêche, de l’aquaculture et du développement de la pêche hauturière, a assuré le chargé du MPPH.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes