AccueilPolitiqueGéopolitiqueAlgérie : le Marocain Al Raïssouni s’en prend plein la figure de...

Algérie : le Marocain Al Raïssouni s’en prend plein la figure de la part de Front El Moustakbel

Géopolitique – Suite aux déclarations provocatrices émises par le cheikh marocain Ahmed Raïssouni contre l’Algérie, le parti Front El Moustakbel riposte. Apprenez davantage à ce sujet, dans la suite de cette édition du 16 août 2022.

Lors de ses dernières déclarations, le président de l’Union des savants musulmans a avancé de nombreux propos à l’encontre du gouvernement algérien. Ce pas a alors incité de nombreuses parties à intervenir. Tel est le cas du Front El Moustakbel qui a pris l’initiative de défendre l’Algérie contre Al Raïssouni.

En effet, le prédicateur marocain est allé jusqu’à inciter les hautes autorités de son pays mais aussi tout le peuple du Maroc à envahir Tindouf. Car, de son avis, cette région leur revient de droit. Ces déclarations ont alors fait couler beaucoup d’encre, notamment du côté algérien.

Le Front El Moustakbal rend les déclarations de Raïssouni insensées

Après le Mouvement de la société pour la paix (MSP) et le Mouvement national El-Bina, le Front El Moustakbal a lui aussi adressé un bon coup à Raïssouni. Dans son communiqué repris par El Bilad, le parti a confirmé que le cheikh marocain s’en est pris à la souveraineté algérienne et à l’unité de son sol.

Néanmoins, le premier responsable du Front El Moustakbal, Abdelaziz Belaid, a répondu de manière toute simple. Il a ainsi indiqué que ces provocations ne peuvent être interprétées que d’une seule façon. Dans le détail, l’intervenant a estimé que ces déclarations reflètent en fait l’adolescence tardive et le vide spirituel.

Par ailleurs, le même locuteur a dénoncé la position d’Al Raïssouni, en la qualifiant de honteuse et chargée de haine. Cela, avant d’ajouter que ce pas est un acte d’extrémisme ouvert. Mais aussi un appel explicite au terrorisme et à l’agression, sous le nom de la religion islamique.

Dans ce sillage, le président du Front El Moustakbal a considéré que ces révélations sont des tentatives désespérées. Selon lui, celles-ci visent principalement à semer la discorde entre la nation algérienne et les peuples des pays voisins.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes