Algérie – Maroc : voici l’avenir du Gazoduc

Algérie – L’Algérie rompt ses relations diplomatiques avec le Maroc, mais à quel prix ? Ici, on s’interroge sur le gazoduc qui transporte le gaz naturel de l’Algérie vers l’Espagne en passant par le Maroc. On vous dévoile davantage aujourd’hui, 25 août 2021.

Ainsi, les conflits entre les deux pays voisins, à savoir l’Algérie et le Maroc  pourraient affecter bien plus que l’aspect diplomatique, y compris le gazoduc en destination de l’Espagne. Effectivement, l’annonce de Ramtane Lamamra, ministre des Affaires étrangères, quant à la rupture pourrait bouleverser le cours des choses. Économiquement.

Durant son allocution d’hier, le ministre a mis au clair  le point lié au gazoduc. Alors, selon lui, pour ce qui s’agit du secteur du gaz, cela fonctionne selon des traités internationaux, explique-t-il. D’autre part, le responsable ajoute que cette affaire concerne la société nationale Sonatrach et de ses partenaires.

En d’autres termes, la décision leur revient, a-t-il précisé également. C’est en tout cas ce qu’il énonce au micro de Ennahar.

Revenons au contrat du gazoduc Maghreb –  Europe qui tire à sa fin

En effet, ce contrat va donc expirer durant le mois d’octobre prochain. Le pouvoir algérien n’a pas encore décidé du sort de ce dernier. Par contre, du côté marocain, l’annonce a été faite jeudi dernier. La directrice générale de l’Office national des hydrocarbures et des mines, Amina Benkhadra, a mis en avant la détermination du Maroc pour conserver le gazoduc entre l’Algérie et l’Espagne. Selon ce que relate Algérie Eco.

Il convient de rappeler que l’entreprise pétrolière et gazière algérienne Sonatrach a déclaré, il y a plus d’un mois, l’expansion du Medgaz, un gazoduc de 210 km reliant la ville de Beni-Saf à Almeria, en Andalousie.

Et ce, avec son partenaire espagnol dans le gazoduc Medgaz et Naturgy. Ce qui augmentera la capacité du gazoduc de 2 milliards de mètres cubes par an, à savoir une hausse 25 %. Cela dès le 4e trimestre de 2021, précise la source médiatique.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes