Algérie/Maroc : Un ministre marocain s’attaque à l’Algérie

Algérie/Maroc – Le ministre marocain des Affaires étrangères s’en est pris à la diplomatie algérienne, au sujet de l’ouverture de consulats marocains sur le Sahara occidental occupé.

Lors d’une conférence de presse animée avec son homologue du Burundi le vendredi 28 février, le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, s’est attaqué à l’Algérie, en ironisant sur l’action de la diplomatie Algérienne à propos de l’ouverture de consulats marocains sur le territoire du Sahara occidental (RASD) occupé et le rappel d’ambassadeurs pour consultations.

« Celui qui se prépare à rédiger des communiqués et rappeler son ambassadeur pour consultation doit continuer sur cette voie. », a déclaré ironiquement le ministre marocain des Affaires étrangères, cité par le site d’informations Ya Biladi.

Bourita sort la carte de la cause palestinienne

Il poursuit en insistant sur la décision diplomatique algérienne qui s’est traduite par le rappel son ambassadeur en Côte d’Ivoire pour « consultations », alors qu’elle s’est gardée de « prendre une décision similaire concernant les pays ayant ouvert des ambassades à Al Qods (Palestine occupée) ».

« Une preuve de plus que pour l’Algérie, la question du Sahara est peut-être sa première cause nationale. », a poursuivi le MAE marocain Nasser Bourita, cité par le site d’informations Ya Biladi.

Pour rappel, l’Algérie a décidé, le 20 février dernier, de rappeler son ambassadeur en Côte d’Ivoire pour « consultations » suite aux déclarations de la diplomatie ivoirienne « lors de l’ouverture d’un prétendu consulat » dans la ville de Laâyoune, située sur le territoire du Sahara occidental (RASD) occupé.

Dans le même sillage, soulignons que le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita, a refusé de commenter les déclarations successives du président de la République Abdelmadjid Tebboune, portant les relations « conflictuelles » entre les deux pays voisins. « Je ne veux pas répondre quotidiennement à l’Algérie », avait affirmé Bourita le 21 février dernier.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes