26.9 C
Alger
26.9 C
Alger
dimanche, 21 juillet 2024
- Publicité -
AccueilPolitiqueGéopolitiqueAlgérie - Maroc : Hafid Derradji crée la polémique avec ses collègues...

Algérie – Maroc : Hafid Derradji crée la polémique avec ses collègues à beIN Sports

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le commentateur algérien de beIN Sports, Hafid Derradji, fait l’objet d’un lynchage médiatique depuis quelques jours en raison d’un tweet qu’il a adressé au Maroc.

En effet, le commentateur sportif de la chaîne qatarie, beIN Sport, Hafid Derradji, a subi un acharnement médiatique de la part de la presse marocaine et de ses collègues marocains du réseau qatari, à la suite d’une tweet qu’il a publié au sujet des relations politiques entre l’Algérie et le Maroc. C’est ce qu’a rapporté DIA Algérie, hier.

Dans le détail, celui qui a été élu en 2020 par un magazine sportif français comme « la personnalité la plus influente dans le monde du football » a encore une fois prouvé qu’il a bien mérité ce titre. Hafid Derradji a créé une vraie polémique et une multitude de critiques répétées et systématiques s’est abattue sur lui.

- Publicité -

Au fait, tout a commencé par un tweet. Après que le Roi du Maroc ait proposé son aide à l’Algérie lors des derniers incendies de la Kabylie. Le commentateur a rétorqué et il a précisé : « on n’accepte pas l’aide de celui qui a raillé l’Algérie depuis les terres marocaines hier, je ne parle certainement pas du peuple maocain que je respecte ». C’est du moins ce qui a été reporté sur l’écran d’Alghad TV.

Algérie – Maroc : les réactions des collègues de Hafid Derradji

En outre, étant donné que le commentateur a une grande influence et popularité sur les réseaux sociaux. Avec, précisons le, près de 2 millions d’abonnés sur Tweeter et plus de 8 millions sur Facebook. De ce fait, ces déclarations, qui ont quand même été supprimées juste après, ne sont pas passées inaperçues. Ainsi, ils ont suscité la réaction de ses collègues marocains. Ces derniers lui ont adressé des accusations violentes et inédites.

Pour commencer, c’est le présentateur du journal marocain du réseau qatari, Amine Sebti, qui s’est exprimé à ce sujet. Il a déclaré « j’ai déjà répondu à ceux qui écrivent sur mon pays et qui essaient de répandre leur venin pour des raisons connues par tous, et je suis prêt à écrire à nouveau, notre parcours sur beIN Sports est connu et clean ».

- Publicité -

À son tour, Mohammed Ammor, le directeur de la chaîne, a rétroqué : « qui vous a dit qu’on voudrait ouvrir les frontières avec vos semblables ? parce que notre Roi, et j’insiste sur ce mot, a demandé à rouvrir les frontières pour des raisons que des gens comme toi ne peuvent pas comprendre ». 

Cette campagne haineuse s’est en fait poursuivie durant plusieurs jours sur tous les médias par les différentes personnalités marocaines. Cependant, Derradji, n’est pas sorti de son silence et a tenu à observer ces remarques dans l’ombre. Il a juste partagé une fable de la fontaine qui répondait indirectement à cette cause.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -