Algérie : Le Maroc accusé d’avoir « soutenu le terrorisme » anti-algérien

Algérie – Le Maroc serait « impliqué dans l’appui au Groupe islamique armé » durant la décennie sanglante en Algérie. C’est en tout cas ce qu’a affirmé l’ex-PDG d’Al Jazeera.

En effet, dans un tweet datant du 15 décembre, l’ancien directeur de la chaîne satellitaire qatarie Al Jazeera, Yasser Abou Hilala, s’est attaqué au Maroc sur Twitter, en accusant le Royaume d’avoir été un soutien actif du GIA (Groupe Islamique Armé), chef de file du terrorisme islamiste ayant sévi en Algérie durant la décennie noire sanglante et ayant occasionné plus de 200.000 morts.

« Le Maroc a soutenu le GIA, le Groupe Islamique Armé »; a-t-il lancé en réponse à un tweet publié par un marocain hostile à l’Algérie. Ce dernier accusait les autorités algériennes de soutenir les « terroristes du front Polisario du Sahara occidental ». Il a qualifié en outre les Sahraouis de « voleurs et de contrebandiers de sucre et de blé qu’ils revendent au Mali et en Mauritanie »; toujours dans le même tweet.

https://twitter.com/lhdadna/status/1206277099859988480

Yasser Abou Hilala poursuit en expliquant que les deux pays voisins sont entrés dans un conflit stérile qui « réduisait les capacités des deux camps » et qui n’était bénéfique pour aucun des deux pays. Il explique que l’Algérie soutiendrait de les « indépendantistes sahraouis » pour affaiblir le Maroc, tandis que le Maroc soutiendrait de son côté; « les indépendantistes berbères » pour affaiblir l’Algérie. Il souligne par ailleurs que « les deux pays voisins ont la possibilité de mettre un terme à ce conflit en respectant mutuellement leurs diversités culturelles ».

Pour rappel, le nouveau président algérien Abdelmadjid Tebboune s’etait attaqué avec véhémence au Maroc en le tenant pour responsable des relations conflictuelles entre les deux pays voisins. Il avait même exigé « des excuses de la part du Roi marocain »; estimant que ce dernier « devrait d’abord faire des excuses au peuple algérien, avant d’évoquer une éventuelle relance du dialogue ».

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes