AccueilÉconomieDigitalAlgérie : Le marché des jeux vidéos estimé à 107 millions de...

Algérie : Le marché des jeux vidéos estimé à 107 millions de dollars

Algérie – L’industrie des jeux vidéos est en réelle expansion, depuis maintenant plusieurs années, en Afrique. Le marché des jeux vidéos représente en Algérie, selon les informations de Statista, plus de 107 millions de dollars. 

En effet, le site allemand d’analyse statistique a révélé que le marché des jeux vidéos est estimé à 107 millions de dollars, en Algérie. Un secteur qui est en expansion sur tout le continent africain, selon les informations de Statista. « En quatre ans seulement, de 2014 à 2018, sa croissance a grimpé de 500%, passant de 105 millions de  dollars à 570 millions de dollars » a révélé le site allemand. 

Parmi les principaux acteurs africains de ce secteur, on peut retrouver l’Afrique du Sud à la première place, avec un marché estimé à 216 millions de dollars. Suivie ensuite par nos voisins marocains avec un marché des jeux vidéos estimé à 129 millions de dollars. Le Nigeria complète finalement le podium africain avec un marché estimé à 122 millions de dollars. 

Cependant, le site Statista a également précisé que malgré cette expansion du marché des jeux vidéos, l’Afrique ne représente qu’ 1 % du marché mondial. Le site allemand a précisé que les joueurs africains dépensent en moyenne 29,1 dollars par an; en matière de jeux vidéos. Ce qui représente à peine 10 % de ce que dépensent les joueurs Nord-américains moyens, tous les ans. 

Lire aussi : Algérie : Un député propose d’interdire des jeux vidéos, PUBG et Free Fire

Le jeu vidéo PUBG provoquerait des troubles psychiques chez les enfants 

Avec le confinement partiel instauré depuis mars dernier et la fermeture des écoles; la crise sanitaire a largement favorisé la consommation de jeux vidéos par les jeunes algériens. Un grand nombre de psychologues ont d’ailleurs alerté contre le caractère addictif de ces jeux, notamment PUBG. 

Les spécialistes en psychologie ont également exprimé leurs inquiétudes sur les effets secondaires que peuvent provoquer les jeux vidéos. Selon les psychologues, une surconsommation pourrait provoquer des dépressions, de l’anxiété ou encore un comportement agressif. 

Pour rappel, l’Association nationale de protection du consommateur et de son environnement rappelle, régulièrement les risques que comportent les jeux vidéos pour nos enfants. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes