Algérie : Marché des devises et automobile.. Le défi du gouvernement

Algérie – En 2021, le gouvernement doit faire face à des difficultés de taille, à l’image de celles liées au marché automobile et à la baisse fulgurante de la valeur du dinar devant les devises étrangères.

Le marché de l’automobile manque d’approvisionnement et les prix s’envoles, à un moment où le dinar continue sa baisse en Algérie face aux principales devises, qui sont l’euro et le dollar. Les voitures importées, qui seront payées en monnaies fortes, représentent pour beaucoup une bouée de sauvetage. 

Notons, dès à présent, que dans le cadre du traitement des dossiers d’importation de véhicules neufs, le ministre de l’Industrie, Ferhat Ait Ali, avait déjà annoncé l’étude de 10 dossiers d’importation. Et d’un dossier relatif à la fabrication de véhicules neufs.

Mais le ministère de l’Industrie a eu quelques complications dans la gestion de ces dossiers, rapporte Echorouk. Toujours selon la même source, Ferhat Ait Ali a finalement annoncé que sur les 10 dossiers étudiés, 04 concessionnaires avaient rempli les critères annoncés dans le cahier des charges.

Ils avaient déjà obtenu leurs autorisations provisoires, a-t-il précisé. Reste à savoir pour quand est prévu le début des importations. Celui surviendra en tout cas alors que la valeur de la monnaie nationale ne fait que chuter.

Il faut agir face à la baisse incessante du dinar, selon la même source

Cette donnée a des répercussions sur le pouvoir d’achat des Algériens, notamment en ce qui concerne leur acquisition de véhicules. En effet, depuis le début de cette année 2021, énormément d’Algériens ont constaté la montée soudaine de plusieurs prix de produits de première nécessité.

On peut citer, en guise d’exemples, les prix des pâtes, des légumes, des boissons ou encore de la volaille. Une augmentation des prix due à la baisse de la valeur officielle du dinar. Ce recul du dinar pourrait alors empêcher la baisse des prix des véhicules à la reprise de l’importation.

En ce début d’année, le taux de change du dollar a atteint 132 DA pour 1 dollar, note la même source médiatique. Et ça ne va pas en s’arrangeant, puisque le gouvernement s’attend à ce que le taux de change officiel du dollar américain atteigne 142 dinars.

Cela, lors de cette année 2021, comme il a d’ailleurs été mentionné dans la Loi de finances. Si on ne trouve pas et n’applique pas les solutions adéquates au plus vite, les conséquences seraient pesantes, écrit Echorouk.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes