AccueilScoop et PeopleAlgérie : mandat d'arrêt émis contre Cheba Kheira en fuite à l'étranger

Algérie : mandat d’arrêt émis contre Cheba Kheira en fuite à l’étranger

Algérie – Les autorités judiciaires compétentes de la wilayas d’Oran ont émis un mandat d’arrêt contre la chanteuse de raï, Cheba Kheira. Nous vous livrons toute l’actualité à ce sujet, dans cette édition du 15 mars 2022.

Après plus d’un mois de son évasion à l’étranger, les autorités judiciaires de la wilaya d’Oran se sont prononcées à l’encontre de la célèbre chanteuse de Raï algérienne. Autrement dit, ces mêmes autorités compétentes en Algérie ont émis un mandat d’arrêt contre Cheba Kheira.

En effet, les détails de la poursuite judiciaires de la chanteuse remontent au mois de décembre 2021, selon le quotidien Echorouk. C’était lorsqu’une citoyenne algérienne habitant dans un quartier à Oran a déposé plainte contre Cheba Kheira. Ainsi, le tribunal Fellaoucen à Oran a prononcé une peine d’un an de prison à l’encontre de ladite chanteuse.

Suite à cette décision, l’accusée s’est précipitée à prendre la fuite vers la péninsule ibérique en Espagne. Plus précisément, la chanteuse du Raï a rejoint la ville de Murcie, par voie de la harga. Et ce n’est pas tout, le média précité a signalé que ce départ vient en seulement 17 jours après la prononciation du verdict. De plus, Cheba Kheira s’est évadée avec trois (03) de ses enfants, tel cité par le site Awras qui réaffirme ce voyage illicite.

La justice a condamné Cheba Kheira pour quelles raisons ?

À cet égard, les enquêtes auraient démontré que l’accusée fugitive est poursuivie pour deux affaires distinctes. Cela au niveau des tribunaux d’Oran et d’Aïn El Turk. Quant aux détails, la même source a indiqué que l’une des affaires est liée à la fraude et l’escroquerie. Effectivement, Cheba Kheira est soupçonnée d’avoir volé la somme de 550 millions de centimes à la victime l’accusant.

En outre, la chanteuse connue sous le nom de Cheba Kheira tient également part d’une autre accusation grave. Selon le même média, il s’agit d’une affaire liée au délit d’atteinte à la liberté individuelle. Cela, en tenant compte du fait d’avoir harcelé la même victime précitée. En vue de la forcer à retirer sa plainte de la justice.

Par ailleurs, la source médiatique précitée a divulgué encore plus d’informations à ce sujet. Dans le détail, l’accusée fugitive aurait menacé la victime de rendre publiques diverses photos d’elle sur les réseaux sociaux. Et ce, si la présumée continue à revendiquer son propre argent auprès de ladite chanteuse.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici