Voyageurs Algériens

Algérie : Malgré la fermeture des frontières, l’Euro flambe face au Dinar

0
Algérie euro dinar frontières
S'abonner :

Algérie – L’euro ne cesse de grimper et arrive à son plus haut niveau face au dinar cette année, pour atteindre 20 700 dinars les 100 euros malgré la fermeture des frontières. 

Le taux de change de l’euro face au dinar en Algérie, n’a pas arrêté d’augmenter sur les différents marchés parallèles de la monnaie, pour atteindre son plus haut niveau cette année, malgré la fermeture des frontières. Et ce, après que le taux de change de 100 euros a dépassé le seuil des 20 700 dinars sur le marché parallèle, rapporte notre source le journal arabophone echourouk.

Ce que les négociants en devise considéraient un précédent à la date de conversion de devises, et contradictoire à tous les indicateurs et conditions économiques que nous a imposé la pandémie du Covid-19 depuis le mois de mars dernier. Ainsi, ce qui l’a accompagné comme mesures sécuritaires, notamment l’interdiction des voyages à l’étranger.

Sans parler aussi, de la baisse du volume des transactions commerciales de la part des importateurs. Mais toutes ces circonstances n’ont pas contribué à la baisse du prix de l’euro, qui durant le mois d’août a connu une légère baisse, atteignant 100 euros contre 19000 da, avant de reprendre dans la période récente et de toucher un seuil de 21 000 da.

La vraie raison derrière cette inattendue hausse de prix

Certains cambistes en devises ont attribué la raison de cette hausse à la tendance des hommes d’affaires à épargner des devises au lieu du dinar algérien. Qui a connu une baisse record de son taux ces deux dernières années. Certains de ces hommes d’affaire ont même transféré une partie de leur richesse en espèce de devises fortes par crainte de suivi.

Notamment, les cambistes ont ajouté que la reprise des voyages clandestins (el harraga), vers l’autre côté de la méditerranée, a contribué pour sa part à la hausse du taux de change de l’euro. Ce dernier qui a connu une augmentation continue de la demande, malgré la fermeture des frontières et la suspension des vols touristiques. 

À la lumière de toutes ces données, les négociants en devises confirment que personne ne peut spéculer à l’heure actuelle sur le maintien du taux de change de l’euro, ou sa baisse dans les prochains jours. Soulignant, que le commerce de change est soumis à l’offre et à la demande, et plus la demande est forte plus la valeur reste élevée.

Article recommandé :  Algérie : Les conditions d’importation des voitures vont réduire la sortie des devises ?

Coronavirus en Algérie : Le bilan de ce 20 octobre (contaminations, décès)

Article précédent

Coronavirus en Algérie : La fermeture des frontières a évité une deuxième vague ?

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.