Algérie : Makri veut « dialoguer » avec Tebboune

Algérie – Le chef du parti islamiste MSP a répondu favorablement au « dialogue » proposé par Abdelmadjid Tebboune.

En effet, lors d’une conférence de presse organisée ce lundi 30 décembre, le président du mouvement pour la société et la paix (MSP) à tendance islamiste, Abderrazak Makri; a annoncé officiellement son intention de prendre part au dialogue initié par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

Makri explique que son parti ne manquera pas cette occasion et qu’il « sera une partie prenante du dialogue ». Selon lui; les revendication populaires, notamment « le départ des 3B à savoir, Bouteflika, Bedoui et Bensalah; ont été concrétisés ».

Makri « prêt à travailler » avec Tebboune

Le chef du MSP poursuit en annonçant que son parti se mettra « au travail dès cette semaine et compte présenter des propositions très prochainement ».

Makri a précise en outre qu’il se considère comme le président d’un parti d’opposition; mais cela ne « l’empêchera pas de travailler avec Abdelmadjid Tebboune ». Il indique par ailleurs qu’il est du devoir de chaque algérien « de donner sa chance au nouveau président dans l’accomplissement de sa tâche ».

Makri estime cependant que le nouveau président « devrait faire attention dans sa démarche consensuelle »; en évitant les « bourdes commises par ses prédécesseurs » notamment dans la sélection de son entourage et de son cercle proche en faisant « attention aux corrompus et aux opportunistes qui pourraient y graviter ».

https://www.facebook.com/elbilad/videos/520861388641148/

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes