Algérie : Mahrez et Bennacer pourraient rater la Coupe du monde 2022

Foot – Les deux stars de l’équipe d’Algérie, Mahrez et Bennacer, se verront refuser le droit de participer à la Coupe du monde 2022, s’ils décident de disputer la Superligue européenne avec leurs clubs.

En effet, d’après le communiqué publié par la FIFA, ce jeudi 21 janvier, l’organisme mondial interdira à tout joueur ou club disputant la Superligue européenne, de participer à une quelconque compétition organisée par ses soins ou par une de ses confédérations. De ce fait, le capitaine de l’équipe d’Algérie et son coéquipier, Riyad Mahrez et Ismaël Bennacer, pourront se voir refuser de participer à la Coupe du monde 2022.

Dans le détail, la FIFA indique qu’une telle compétition visant à réunir certains clubs européens n’a été reconnue ni par la FIFA ni par la confédération concernée. Ceci, suite au communiqué publié par la FIFA, en coordination avec les six confédérations continentales, à savoir, l’AFC, la CAF, la Concacaf, la CONMEBOL, l’OFC et l’UEFA, selon le quotidien arabophone Echorouk.

Ainsi la fédération internationale a conclu en précisant que chaque joueur qui disputerait cette Superligue européenne se verrait interdire de participer à n’importe quelle compétition organisée par la FIFA au niveau mondial, ou autre compétition majeure organisée par les six confédérations au niveau continental. Tels que la Coupe du monde ou la Coupe d’Afrique des Nations pour les joueurs internationaux algériens, Mahrez avec son club Manchester City, et Bennacer avec l’AC Milan. 

Quels sont les clubs européens susceptibles de participer à cette nouvelle compétition ?

Toutefois, après l’annonce de la création de cette nouvelle compétition de football européenne, plusieurs grands clubs ont exprimé leur désir d’y participer. Tels que le Real Madrid, FC Barcelone, Manchester City, AC Milan et le Bayern Munich. Par le biais de ce tournoi, les présidents des clubs envisagent d’engranger d’énormes rendements financiers. 

Il est à noter que le football a pris une tournure plutôt commerciale depuis la création de la Champions League de l’UEFA. Par la suite, plusieurs confédérations continentales se sont précipitées pour faire de même avec leurs clubs, en raison des rendements importants que peuvent apporter ce genre de compétition. 

Cependant, le cas de la Superligue européenne est tout autre, suite à l’annonce très ferme de la FIFA. Reste à savoir si les responsables des clubs vont revenir sur leurs décisions ou non. D’autant plus, que le dilemme est très important et que les clubs et les joueurs qui peuvent y participer vont être bannis de compétitions très importantes.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes