Algérie : Le MAE réagit à la mort de l’Algérien (Akram) en Belgique

Algérie – Le ministère des Affaires étrangères réagit à la mort mystérieuse du ressortissant Algérien de 29 ans (Akram) suite à une bavure policière en Belgique. 

En effet, Kadri Abderrahmane Ridha, plus connu sous le prénom de Akram est décédé le 19 juillet 2020 après une violente altercation avec la police belge. Les circonstances qui ont accompagné sa mort demeurent mystérieuses, jusqu’au rebondissement de l’affaire en question. 

À cet effet, le ministère des Affaires Étrangères s’est exprimé dans un communiqué; dans lequel il présente ses sincères condoléances à la famille de la victime et affirme que l’Algérie attend des explications quant à la mort du jeune Algérien. Le MAE exprime son intérêt face à l’affaire du regretté Akram, à ce propos, il déclare : « l’Algérie exige et veille à ce que toute la lumière soit faite sur cette affaire et que toutes les zones d’ombre soient levée » a indiqué le communiqué.

L’ambassadeur d’Algérie en Belgique, Amar Belani s’est également exprimé succinctement sur l’affaire Akram. Il affirme qu’il est encore « difficile de se prononcer sur l’intervention des agents de police ainsi que sur les conditions exactes dans lesquelles s’est déroulée l’arrestation de notre jeune compatriote Akram ».

Ce qui laisse croire que l’Ambassadeur attends les résultats de l’enquête lancée le 20 juillet par les autorités belges; avant de ne proférer une quelconque opinion sur le sujet. 

Retour sur les détails de l’altercation du jeune Akram le 19 juillet 2020 

En effet, des témoins auraient filmé à l’aide de leur téléphone portable toute la scène d’altercation. Cette dernière montrait le jeune Akram allongé à plat ventre sur le sol; d’après certaines personnes présentes sur la terrasse, l’un des policiers aurait maintenu son genou sur le cou de la victime; étouffé, le jeune homme ne respire plus et subi une crise cardiaque dans l’ambulance, rapporte la même source.

Pour rappel, l’affaire d’Akram rappelle étrangement le crime de race qui a eu lieu aux États-Unis sur George Floyd; ainsi que celui d’Adama Traoré en France.

C’est d’ailleurs pour cette raison que la mort du ressortissant Algérien a provoqué une tollée aussi bien que dans les réseaux sociaux qu’à Anvers par le biais de manifestations anti-racisme. 

 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes