Algérie : Madjer rêve que la FIFA lui attribue un ballon d’or

Foot – Vainqueur de la Ligue des Champions avec le FC Porto, lors de la saison 1986-1987, Rabah Madjer, l’ancien international algérien avait d’ailleurs marqué un but spectaculaire du talent lors de la finale, face au Bayern Munich, a tout de même eu un petit regret cette année-là. Madjer, l’ex-meneur de jeu de l’Algérie, pense qu’il méritait un Ballon d’or et rêve toujours que justice lui soit rendue. 

- Advertisement -

En effet, Rabah Madjer, l’ancienne star de l’équipe d’Algérie, a révélé, ce mardi 16 février, lors d’un échange avec les journalistes du média Sky News Arabia, qu’il était sur le point de remporter le Ballon d’or 87. Finalement, le trophée du meilleur joueur de l’année a été décerné au Néerlandais Marco Van Basten.

L’ancien sélectionneur des Verts a expliqué que la réglementation de l’époque, au niveau de la FIFA, ne lui permettait pas de remporter le trophée. Le technicien algérien a ensuite ajouté autre chose. Il a rappelé un détail de taille.

Il concerne les années 80, jusqu’en 1995. Le trophée du Ballon d’or était uniquement décerné aux joueurs européens. C’est ce qu’il a noté avec un brin d’amertume. Cette règle avait également privé Diego Maradona.

Ou encore Romario du trophée prestigieux. Les deux n’avaient pas pu remporter l’emblématique trophée individuel. George Weah, l’attaquant international libérien, l’avait eu en premier.

La FIFA compte bien se « racheter » ?

C’était en effet lui le premier joueur non-européen à remporter le Ballon d’or. C’était en 95. Cependant, l’ancien joueur de Porto rêverait toujours du trophée individuel de la FIFA.

Il a d’ailleurs confié au journaliste de Sky News Arabia que la Fédération Internationale de Football aimerait récompenser les joueurs ayant mérité le Ballon d’or à l’époque où la réglementation ne leur permettait pas de le remporter. 

« La FIFA envisage de nous offrir un ballon d’or honorifique. C’est pour tous les joueurs que j’ai mentionnés, en particulier pour Maradona ». C’est ce qu’a révélé l’ancien meneur de jeu des champions d’Afrique 1990. Toujours au micro du même média. 

Lire aussi : Foot : Brésil, l’Italie et l’Espagne veulent affronter l’équipe d’Algérie

L’équipe nationale d’Algérie en quête du record continental d’invincibilité 

Vainqueur contre toute attente de la Coupe d’Afrique des Nations en 2019, les Verts de Djamel Belmadi restent sur une lignée de 22 matchs sans défaite. L’EN s’est déjà qualifiée pour la CAN 2022, grâce aux quatre points enrôlées face au Zimbabwe.

Les Fennecs comptent bien poursuivre sur leur lancée et décrocher le record continental d’invincibilité. En effet, avec ces 22 matchs sans défaite, les Algériens sont proches du record continental d’invincibilité détenu par l’Égypte, avec 24 matchs sans défaite. Pour égaler les Pharaons, les Verts devront faire face à la Zambie et au Botswana, en mars prochain.

Ces deux matchs seront les derniers des éliminatoires de la CAN 2022. Pour rappel, la Fédération algérienne de Football a annoncé que le sélectionneur national était à la recherche de nouveaux éléments pour renforcer son effectif. Djamel Belmadi aura donc l’occasion de tester les nouveaux, lors de ces deux rencontres. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes