17.9 C
Alger
17.9 C
Alger
samedi, 13 avril 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobileAlgérie : Macron ira à Oran dans l’espoir de sauver les usines...

Algérie : Macron ira à Oran dans l’espoir de sauver les usines de voitures Renault et Peugeot

Publié le

- Publicité -

Automobile – Le président français, Emmanuel Macron, tentera de relancer les usines de voitures Renault et Peugeot lors de sa visite à Oran en Algérie. On vous livre tous les détails liés à cette actualité dans cette édition du 23 août 2022.

Une bonne nouvelle vient s’annoncer en rapport avec le marché automobile algérien qui souffre d’une pénurie depuis plusieurs années maintenant. Celle-ci porte sur un éventuel relancement des activités des usines de voitures des marques françaises Renault et Peugeot implantées en Algérie, grâce à un coup de pouce du président Macron.

Lors de sa prochaine visite sur le sol DZ prévue ce jeudi 25 août, Emmanuel Macron consacrera quelque temps pour se rendre à Oran afin de discuter de l’état des usines Renault et Peugeot. Sachant que ces deux établissements ne sont plus opérationnels en raison de la crise que vit le secteur de construction et montage des voitures en Algérie.

- Publicité -

En effet, le marché de l’automobile national traîne encore dans la crise. C’est pourquoi relancer les usines françaises susvisées serait certainement un projet d’investissement bénéfique. Selon le site spécialisé Sayarat Live, celui-ci parviendra même à préserver les intérêts communs entre les deux pays si toutefois il réussit à attirer l’attention les deux présidents, algérien et français.

La visite de Macron donne un nouvel élan au secteur automobile en Algérie

Par ailleurs, l’usine Peugeot – Citroën va également tirer avantage de la visite de Macron en Algérie. Après le lancement des travaux de construction en 2018, l’usine a atteint un taux de finalisation de 95 % l’an dernier. À présent, cette usine est achevée et n’attend que le coup d’envoi, en coordination avec les nouveaux termes des cahiers des charges, précise encore le média susvisé.

Pour conclure, il sied de rappeler que les marques françaises dominent sans doute le marché algérien. Effectivement, la France caracole en tête de liste des importations algériennes en la matière. Et cela, pendant les dix dernières années. Avec, notamment, une masse de demandes enregistrées sur les marques Renault, Dacia et Citroën.

- Publicité -

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -