AccueilScoop et PeopleAlgérie : Lyna Classy et Rania Esmeralda s’attaquent frontalement à Esmi Beauty

Algérie : Lyna Classy et Rania Esmeralda s’attaquent frontalement à Esmi Beauty

People – Les deux influenceuses très suivies en Algérie, à savoir Lyna Classy et Rania Esmeralda, ont affiché leur mésentente avec Esmi Beauty sur Instagram. Nous dévoilons pour vous les détails juste en bas dans l’article.

Connues pour leur franc-parler, Lyna Classy et Rania Esmeralda, deux influenceuses populaires en Algérie, ont clashé violemment Esmi Beauty. Vous êtes intéressés et vous voulez en savoir plus ? Dzair Daily se livre sur l’affaire et vous donne tous les détails croustillants dans cette édition du mardi 25 octobre 2022. Alors, restez branchés ! 

En effet, le monde des réseaux sociaux n’est pas épargné de jet de pierres entre les créatrices de contenus digitaux. Certaines n’hésitent pas à dévoiler leurs ressentis sur la Toile. C’est le cas notamment de Lyna Classy et Rania Esmeralda qui ont adressé publiquement des reproches à leur homologue Esmi Beauty.

Suivie par une communauté commune de 2,5 millions d’abonnés, les instagrameuses ont sévèrement taclé la jolie brune. À travers une vidéo, Smaini Lyna n’a pas mâché ses mots pour s’en prendre à ladite influenceuse, l’accusant de parler souvent dans le dos de ses homologues. Question de les dénigrer et d’entacher leurs images.

 Que se passe-t-il entre Rania Esmeralda et Esmi Beauty ?

Hors d’elle, elle a même dévoilé des détails de la vie privée de la protagoniste. Lyna va jusqu’à dire que Esmi a divorcé après un mois de son mariage. Chose que celle-ci n’a pas divulgué à ses abonnés. À son tour, Rania a lancé un énorme coup de gueule contre cette même créatrice de contenus.

Sur son compte Instagram, la future maman a affirmé que son homologue affiche une vie sur les réseaux sociaux qui n’est pas réelle. Elle a fait savoir que Esmi lance souvent des médisances sur les influenceuses. La ravissante brune laisse entendre qu’elle en a beaucoup plus à dire sur cette personne qu’elle qualifie de « toxique ». Mais, qu’elle préfère s’abstenir. Pour les intéressés, voici la story de Rania Esmeralda.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes