22.9 C
Alger
22.9 C
Alger
mercredi, 22 mai 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieAlgérie : Lourd verdict pour l'ex-DGSN Abdelghani Hamel et sa famille

Algérie : Lourd verdict pour l’ex-DGSN Abdelghani Hamel et sa famille

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le tribunal de Sidi M’hamed a prononcé une lourde peine de prison ferme assortie d’une amende à plusieurs millions de dinars, pour corruption et richesse illicite contre l’ex-DSGN et plusieurs membres de sa famille.

Le verdict dans l’affaire de l’ancien directeur de la sûreté nationale, Abdelghani Hamel, est tombé ce mercredi 1er au tribunal de Sidi M’hamed à Alger, dans l’affaire de « blanchiment d’argent, enrichissement illicite, trafic d’influence et obtention de fonciers par des moyens illégaux »; dans laquelle l’ex-DGSN est poursuivi au même titre que plusieurs membres de sa famille.

Ainsi, le tribunal a prononcé une peine de 15 ans de prison ferme assortie d’une amende de 8 millions de dinars contre Abdelghani Hamel. Ses fils ont été condamnés respectivement à 10 ans de prison et 6 millions de dinars d’amende, concernant Hamel Amiar, 7 ans de prison et 5 millions de dinars d’amende pour Hamel Mourad, 8 ans de prison  et 5 millions de dinars d’amende pour Hamel Chafik et 3 ans de prison assortie de 5 millions de dinars d’amende pour sa fille Hamel Chahinez.

- Publicité -

De plus, le tribunal de Sidi Mhamed décidé de saisir tous les biens et les sociétés appartenant à Abdelghani Hamel et sa famille. Une amende de 32 millions de dinars a été également assortie pour les entreprises appartenant aux fils de Abelghani Hamel.

Des ex-ministres et hauts responsables dans le banc des accusés

Concernant les ministres co-accusés dans l’affaire, l’ancien ministre de la Santé et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf, a été condamné à 3 ans de prison et à un million de dinars d’amende. Il en va de même contre l’ancien ministredes Travaux Publics et des Transports et ex-Wali d’Oran, Abdelghani Zaalane qui a été condamné à la même peine par le tribunal de Sidi M’hamed.

En outre, l’ancien Wali de Tlemcen, Bensebane Zoubir, a également été condamné à 3 ans de prison ferme, tandis que l’ancien Wali de Tipaza Ghellai Moussa a été condamné à 5 ans de prison assortie d’une amende de 1 million de dinars. Quant à l’ancien directeur général de l’Office de promotion et de gestion immobilière (OPGI) de Hussein Dey, Mohamed Rahaimia, il a été condamné à 3 ans de prison et 500.000 dinars d’amende.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -