AccueilÉconomieVotre ArgentAlgérie : liste des produits alimentaires avec leurs prix plafonnés par la...

Algérie : liste des produits alimentaires avec leurs prix plafonnés par la loi

Algérie – L’Association algérienne de protection et d’orientation du consommateur et de son environnement (APOCE) a affiché la nomenclature et les prix des produits alimentaires plafonnés par la loi. On les expose pour vous ci-dessous.

À la lumière de la hausse de plus en plus insistante des prix de certains produits alimentaires en Algérie, l’État avait réagi. Il avait plafonné, en effet, les tarifs en fixant les marges plafonds de certains aliments. Dzair Daily se charge de les fournir pour vous dans la suite de ce nouvel article du lundi 17 octobre 2022. Ne bougez pas ! 

En effet, en vue de mettre terme à la spéculation, un phénomène illicite menaçant la stabilité du marché national, l’APOCE s’est manifestée. Sur le réseau social au logo bleu, l’Association présidée par Mustapha Zebdi a mis en ligne une liste. Celle-ci comporte les produits alimentaires plafonnés par la loi et leurs prix. Cela dans le but de protéger le pouvoir d’achat des Algériens.

La liste implique plusieurs produits de large consommation. Cela à l’instar de l’huile de table. En effet, le coût maximal d’un bidon de 5 litres est fixé à 650 DA. Quant aux bouteilles d’huile de 2 litres et 1 litre, elles se vendent respectivement à 250 DA et 125 DA. En outre, les tarifs du sucre blanc sont plafonnés à 90 DA pour le kilo en vrac.

Les produits plafonnés par la loi : davantage de détails

Le sucre préemballé ne dépasse pas, quant à lui, les 95 dinars le kilogramme, rappelle L’Association de protection et d’orientation du consommateur. Celle-ci cite dans son document d’autres produits de base subventionnés par l’État, à l’image de la farine et du pain. Nous exposons pour vous la liste complète juste en bas.

prix produits algérie alimentaires

Par la même occasion, l’organisme susmentionné a invité les citoyens à confronter les spéculateurs. Cela, en communiquant avec les services du ministère du Commerce à travers le numéro « 1020 ». Et ce, dans l’objectif de lutter contre la manipulation des tarifs des marchandises en Algérie.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes