AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantAlgérie : large vaccination dans les primaires et CEM

Algérie : large vaccination dans les primaires et CEM

Algérie – Le ministère de l’Éducation nationale (MEN) lance une large campagne de vaccination dans tous les primaires et CEM de l’Algérie. Curieux d’en savoir plus ? Dzair Daily rapporte pour vous l’ensemble des détails dans cette nouvelle édition du mardi 29 novembre 2022. 

En effet, le ministère de l’Éducation nationale, en collaboration avec le ministère de la Santé, ont lancé une campagne de vaccination dans les primaires et CEM en Algérie. Il s’agit d’une information rapportée par le média généraliste Ennahar dans son nouveau numéro. Pour plus de détails, nous vous invitons à lire l’intégralité de cet article. 

Dans le détail, les départements ministériels surnommés ont lancé un processus de vaccination pour l’ensemble des élèves du primaire et du collège. Selon les précisions relayées de la susdite source médiatique, cette opération se poursuivra jusqu’au printemps prochain. Cette dernière sera notamment accompagnée d’un examen de santé.

Il convient de noter que le processus de vaccination et l’examen ont été gelés l’année dernière à cause du coronavirus. Sachant qu’ils sont effectués périodiquement par le ministère de l’Éducation nationale. Ce n’est pas tout ! Retrouvez la suite des détails dans la deuxième partie de cet article. 

Opération de vaccination aux primaires et CEM : voici plus de détails

La même source médiatique a précisé que ladite opération concerne tous les établissements d’enseignement au niveau du territoire national. Tout en ajoutant que celle-ci aura lieu avant les vacances hivernales prévues le 22 décembre. Le ministère spécialisé a dans ce cas mis à disposition un nombre important de médecins.

Cela, en vue de surveiller la santé des élèves et intervenir immédiatement en cas de danger. En outre, le département d’Abdelhak Saïhi, a décidé d’adopter une nouvelle stratégie. Et ce, afin d’informer les parents des bienfaits des vaccins. D’autant plus que de nombreuses maladies peuvent tuer les enfants et entraîner des conséquences inimaginables.

D’autre part, le même ministère a fait savoir que le processus de vaccination des écoliers âgés de 6 à 14 ans ne sera plus effectué prochainement dans les établissements scolaires. Les autorités prévoient donc la mise en place de structures de santé spécialisées qui pourront mener cette démarche.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes