AccueilÉconomieDigitalAlgérie : lancement d’une plateforme numérique pour combattre la bureaucratie

Algérie : lancement d’une plateforme numérique pour combattre la bureaucratie

Algérie – Le Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane en l’occurrence, a annoncé le lancement prochain d’une plateforme numérique pour combattre la bureaucratie. Dzair Daily vous en dit plus à ce sujet dans la suite de cette nouvelle édition. Restez alors branchés !

Conformément aux instructions du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, le gouvernement est en passe de mettre en place une nouvelle plateforme numérique en Algérie. Elle sera reliée à tous les systèmes informatisés des différentes institutions étatiques. Et ce, afin de permettre aux citoyens de suivre le traitement de leurs doléances. C’est ce qu’a indiqué le Premier ministre Aïmene Benabderrahmane.

Lors de ses réponses aux questions des députés, lors de l’assemblée de l’APN, le Premier ministre a annoncé la nouvelle. À cet effet, il déclare que ladite plateforme sera bientôt opérationnelle. Il a en outre particulièrement souligné la détermination du Gouvernement à lutter contre la bureaucratie et la corruption.

Tout en précisant que, l’écoute et la prise en charge des préoccupations des citoyens constituait une priorité pour le gouvernement. Dans ce sens, la mise en place de cette plateforme devrait mettre fin à ces pratiques. Il s’agit de ce que rapporte le média Ennahar dans son récent numéro.

Autres plateformes mises en place par le gouvernement

Par ailleurs, le Premier ministre a cité les différents canaux déjà mis en place à savoir le téléphone à travers notamment le service « Nechki ». Celui-ci a été mis à la disposition des citoyens par le ministère de l’Intérieur. Les requêtes écrites parviendront aux différents services concernés selon le type de doléance.

En fait, depuis son lancement, la plateforme Nechki a enregistré un peu plus de 15.640 doléances. Dont plus de 65 % prises en charge. Celles-ci concernaient le secteur du logement, le raccordement en divers réseaux, l’expropriation, les permis de construire. Mais aussi l’aménagement urbain, la propreté de l’environnement et l’emploi.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes