AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantAlgérie : lancement officiel de l’année universitaire à cette date

Algérie : lancement officiel de l’année universitaire à cette date

Éducation – Voici la date de la rentrée universitaire au titre de l’année 2022 – 2023, en Algérie ainsi que les nouvelles dispositions qui seront prochainement mises en place par le MESRS. 

En effet, la rentrée universitaire en Algérie pour cette année 2022 – 2023 aura lieu la date du samedi 17 septembre. Plus de 1.700.000 étudiants et 60.000 enseignants sont attendus sur les bancs des facultés à travers le pays. Cette rentrée coïncide avec l’instauration du décret exécutif 22-208.

Celui fixant le régime des études et de la formation en vue de l’obtention des diplômes de l’enseignement supérieur. Ce décret porte de nombreuses réformes qui affecteront le système LMD, de rigueur dans les universités algériennes.

Le but premier de ces réformes est de recouvrer le prestige et de valoriser les diplômes universitaires (Licence, Master et Doctorat). Et ce, notamment en augmentant le nombre de crédits nécessaires pour l’admission aux paliers supérieurs durant la formation de licence.

Par ailleurs, ce décret a pour autre objectif la réforme du système d’études durant les années de Master. Cela en installant de nouveau la formation d’Ingénieur d’État tout en lui attribuant une valeur équivalente au Master. Le troisième cycle de l’enseignement supérieur (Doctorat) sera également touché par des changements, qui seront progressivement appliquées. C’est ce que rapporte Echorouk News Tv. 

Algérie : des réformes de fond du système universitaire

En outre, l’enseignement à distance sera de plus en plus généralisé, après avoir été expérimenté durant les deux dernières années en raison de la pandémie du coronavirus. Il faut savoir que des concours de recrutement sont également prévus cette année. Des enseignants universitaires seront recrutés à travers la plateforme Progress. 

Le nouveau ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (MESRS) a donc du pain sur la planche. Avec les différentes réformes à faire appliquer, tant au niveau du système d’études que de l’organisation administrative, la tâche s’annonce dure pour tous les acteurs du secteur. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes