L’Algérie lance un nouveau partenariat avec la Turquie dans ce domaine

Algérie –  L’Algérie et la Turquie s’engagent à réaliser un nouveau partenariat qui se présente en une nouvelle coopérative dans un domaine particulier. Vous voulez savoir de quoi s’agit-il ? Dans la suite de cette édition du mardi 16 août 2022, Dzair Daily vous livre davantage d’informations à ce sujet. 

L’Algérie se projette en effet dans un nouveau partenariat avec la Turquie. Ce qui rendra probablement les relations encore plus denses, qu’elles le sont déjà, entre les deux pays. Effectivement, le secrétaire général du ministère de la Transition énergétique et des énergies renouvelables, Bouziane Mahmah, a reçu, hier au siège du ministère, une délégation du groupe turc « TAY ». 

Il est question de ce que rapporte El Khabar, le quotidien généraliste arabophone. Ledit secrétaire général a été accompagné de responsables du cabinet du ministère. Quant au Complexe TAY il a été représenté par Ibrahim Erdan, qui est directeur Marketing pour sa filliale Énergie. L’information est relatée par le même média. 

Par ailleurs, on apprend, par le biais d’un communiqué ministériel, qu’un programme important voit le jour. De ce fait, les représentants du groupe « TAY » ont renouvelé leur grand intérêt à cet égard. Il s’agit du projet soigneusement élaboré par le ministère de la Transition énergétique et des Énergies renouvelables. 

Algérie – Turquie : un partenariat dans le secteur des énergies renouvelables

Dans le même sillage, cette collaboration a pour but d’investir massivement dans les technologies des énergies solaire, éolienne et hydrogène. Cela au sein des perspectives et des projets de ce secteur. Ensuite, présenter la vision future du groupe dans le domaine de l’énergie, des énergies renouvelables.

En somme, tout se représente en un seul projet « Net zéro carbone » d’une haute durabilité dans toutes ses activités. Ce projet a initié d’importants investissements dans ce domaine, particulièrement en Turquie. Mais encore en Afrique du Nord et en Europe, relate El Khabar.

D’autre part, les responsables du ministère de la Transition énergétique et des Énergies renouvelables ont expliqué les perspectives prometteuses de l’Algérie dans ce secteur. Ainsi que les opportunités existantes, et celles disponibles dans le cadre du nouveau dynamisme disponible. Surtout après la promulgation de la loi relative aux activités des énergies renouvelables.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes