10.9 C
Alger
10.9 C
Alger
mardi, 23 avril 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAlgérie : interdiction de l'importation de ces produits sans domiciliation bancaire

Algérie : interdiction de l’importation de ces produits sans domiciliation bancaire

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le ministère du Commerce dévoile de nouvelles précisions concernant l’interdiction de l’importation de certains produits sans domiciliation bancaire. Voici ce qu’il faut savoir dans ce nouveau numéro du mercredi 25 mai 2022. Ça se passe juste ci-dessous. 

En effet, le ministère du Commerce et de la Promotion des exportations en Algérie a annoncé, dans un communiqué, une nouvelle mesure  qui concerne l’interdiction d’importation de matières premières, de produits et marchandises destinés à la revente en l’état. Il s’agit de ce que rapporte le quotidien arabophone Echorouk dans son édition d’aujourd’hui 25 mai.

Effectivement, les importateurs activant dans ce domaine doivent obligatoirement finaliser les procédures de domiciliation bancaire. Et ce, avant d’entamer l’opération d’importation. C’est ce qu’a fait savoir le ministère du Commerce sur ledit communiqué. Ainsi, on indique que « toute importation sans domiciliation bancaire ne sera pas autorisée à entrer sur le territoire national ».

- Publicité -

Par ailleurs, on cite, en outre, dans ce communiqué certaines règles relatives à la domiciliation bancaire pour l’importation de matières premières et produits et marchandises. Ceux destinés à la revente en l’état. Il faut savoir que cette pratique bancaire est conditionnée par la délivrance d’un document. Celui-ci pourra être délivré sur cette plateforme numérique.

Algérie : interdiction d’importation de viandes congelées

Dans le même sillage, il est utile de rappeler que le département de Kamel Rezig avait le 15 mars dernier dressé une liste des produits interdits d’importation et d’exportation. C’était par ordre du président de la République, Abdelmadjid Tebboune. Il s’agit notamment des produits de large consommation que l’Algérie importe.

- Publicité -

C’est à l’image du sucre, des pâtes et de l’huile. Ainsi que tout autre dérivé du blé (dur et tendre et les céréales sèches). L’exportation de ces produits demeure toujours interdite. Au même titre, le président Tebboune a formellement interdit l’importation des viandes congelées. Puisque, l’objectif est d’encourager les citoyens algériens à consommer la viande locale.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -