21.9 C
Alger
21.9 C
Alger
mardi, 21 mai 2024
- Publicité -
AccueilPolitiqueGéopolitiqueAlgérie : interdiction d’importation et d’exportation depuis et vers l’Espagne

Algérie : interdiction d’importation et d’exportation depuis et vers l’Espagne

Publié le

- Publicité -

Algérie – L’Association Professionnelle des Banques et des Établissements Financiers (ABEF) a donné des instructions relatives au gel des opérations d’importation et d’exportation depuis et vers l’Espagne. Retrouvez tous les détails à ce sujet dans ce numéro du jeudi 9 juin 2022.

En effet, c’est par le biais d’une correspondance datée du 8 juin 2022 que l’Association Professionnelle des Banques et des Établissements Financiers (ABEF) s’est adressée aux directeurs généraux de ces institutions financières. Cela, dans le but de donner des instructions. Celles-ci visent alors à interdire les opérations d’importation et d’exportation entre l’Algérie et l’Espagne.

Au fait, l’ABEF a ordonné le gel des domiciliations bancaires des opérations de commerce extérieur au niveau des guichets des banques et établissements financiers. Cette interruption concerne aussi bien les produits que les services destinés à l’importation ou l’exportation avec ce pays européen.

- Publicité -

Pour donner plus d’explications l’Association a souligné que cette décision intervient suite à la suspension d’un traité hispano-algérien. Celui de l’amitié, du bon voisinage et de la coopération avec le Royaume de l’Espagne. C’est dans ce sens qu’il a été demandé aux responsables de ces institutions de procéder au gel des domiciliations bancaires. Cette directive entrera en vigueur à compter d’aujourd’hui jeudi 9 juin 2022.

L’Algérie suspend un traité de coopération avec l’Espagne

Il sied de noter que le revirement de Madrid sur le dossier du Sahara Occidental a fortement déplu au gouvernement algérien. De ce fait, des mesures ont été prises dans ce sens. Comme la rupture, hier 8 juin, du traité d’amitié, de bon voisinage et de coopération. Celui qui a été conclu en 2002 entre les deux pays.

De ce fait, des remaniements doivent obligatoirement suivre. Comme le cas des différents échanges de commerce extérieur entre l’Algérie et l’Espagne. C’est justement dans cette optique que l’ABEF s’est tournée vers les directeurs des banques et établissements financiers. Et ce, afin de les appeler à prendre des mesures drastiques. Ainsi, d’instruire les services concernés de l’arrêt des opérations d’échanges avec le Royaume.

- Publicité -

algérie espagne importation exportation

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -