Algérie : interdiction d’importation de 2608 produits

Algérie – Le Ministère du Commerce et de la Promotion des Exportations ordonne l’interdiction d’importation de 2608 produits durant l’année 2022. Cette nouvelle décision est soumise sous conditions. Nous vous dévoilerons davantage de détails dans la suite de cet article du samedi 22 janvier 2022.

En effet, le Ministère du Commerce et de la Promotion des Exportations a élaboré la liste de produits et marchandises interdits d’importation en 2022. Selon ce que rapporte le quotidien Echorouk, cette liste comprend 2608 produits cités en 65 pages. L’interdiction de l’importation de ces produits en Algérie par la redevance supplémentaire temporaire. Allant de 30 jusqu’à 100%.

Cette interdiction d’importations des matières concernées sera mise en œuvre dans le cadre de la protection du produit national. Ainsi, cette procédure sera maintenue jusqu’à la fin de l’année courante, soit le 31 décembre 2022. La procédure d’interdiction d’importation concerne en premier lieu 17 types de viandes vivantes de différents bétails, ainsi que la viande animale congelée de 21 types de bétails.  

Ces produits sont soumis à une redevance supplémentaire de 30 %. Ladite liste comprend également 36 sortes de viandes d’agneau ou de volaille. Aussi congelées qu’elles soient que fraîches. Ajoutons à la liste, 22 catégories d’abats d’animaux comestibles, frais ou congelés. Ainsi, tous ces types sont soumis à un taux de redevance de 70% chacun. 

Protéger et encourager la production locale à l’exception des accords différentiels

Parmi cette liste des produits interdits d’importation, rédige Echorouk, on compte 25 types de lait et de crème de lait non concentrés ainsi que sans sucre ajouté. 8 variétés de beurre. La crème et le yaourt sucrés au cacao et aux fruits. Tout type de produit extrait du lait ainsi que le miel naturel. Cependant, lorsque ces produits sont importés de pays avec lesquels nous entreprenons des accords différentiels, ces derniers sont soumis à un taux de 30%, ainsi pour les autres pays, à 70%.

S’ajoutent à la liste les légumes frais ou congelés, coupés en morceaux. Tels que la pomme de terre, les tomates et les oignons. Leurs frais sont égaux à 100%. A l’exception des pays avec lesquels nous avons un accord différentiel, où les frais sont réduits à 30%. Ainsi, les légumes hachés, en conserve, séchés et cuits sont surtaxés à 70%. En plus de certains types de fruits secs qui s’ajoutent à la liste. Dont les frais sont égaux à 30%.

On compte parmi cette liste, certains fruits comme, l’ananas, la mangue, les dates et les avocats. Aussi frais que congelés sont soumis à des frais allant jusqu’à 100%. La liste comprend également des produits liés à la conservation, du chocolat, des bonbons, des produits à base de céréales, des soupes et de la confiture. Ainsi, les eaux minéraux, les boissons gazeuses et sucrées. Ces produits sont soumis à des frais de 70%. 

Quant aux boissons alcoolisées et différents types de cigarettes, les frais supplémentaires sont égaux à 100%. La liste comprend également, les ustensiles de ménage, le matériel de construction, le plastique, des chutes de carton, du papier cartonné, du fil de coton, articles d’habillement, housses, emballages électriques, sacs et chaussures. Y compris, la céramique, les pièces d’ameublement, les accessoires autos, les yachts et les navires. La redevance varie entre 30 et 60%.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes