AccueilÉconomieAutomobileAlgérie : l'interdiction du diesel inclut les voitures de moins de 3...

Algérie : l’interdiction du diesel inclut les voitures de moins de 3 ans qui seront importées ?

Algérie – L’interdiction d’importer des voitures équipées de moteurs diesel s’étendra-t-elle aux véhicules de moins de 3 ans ? C’est la question à laquelle nous tenterons de répondre dans la suite de cet article du 21 novembre 2022.

Avec l’annonce du gouvernement algérien, qui autorise désormais l’importation des véhicules de moins de 3 ans, les citoyens se demandent si l’interdiction d’importer les voitures neuves équipées de moteurs diesel s’étendra aussi aux modèles d’occasion en Algérie. Et c’est le président de l’APOCE, Mustapha Zebdi, qui tentera d’apporter quelques éléments de réponse à cette question.

En effet, le patron de l’Organisation algérienne de protection et d’orientation du consommateur et son environnement, Mustapha Zebdi, a indiqué que cela dépendra de la loi de finances 2023. Car c’est dans cette dernière que les modalités d’acquisition de voitures d’occasion seront définies.

Dans le détail, l’Assemblée populaire nationale tiendra une séance consacrée au vote de la loi de finance 2023 demain mardi. Et les conditions d’importation de voitures d’occasion seront définies par cette dite loi. Il s’agit de ce que rapporte le quotidien généraliste arabophone Echorouk. Dans son édition d’aujourd’hui.

Algérie : L’importation des voitures Diesel sera-t-elle interdite ?

Par ailleurs, il faut savoir que le cahier des conditions d’importation des voitures neuves interdit d’importer des modèles équipés de moteurs diesel. D’un autre côté, la loi de finance 2020, qui prévoyait déjà d’autoriser l’importation des véhicules de moins de 3 ans, n’avait pas mentionné cette interdiction des véhicules à moteurs diesel.

En revanche, l’article 110 de la même loi de finance (2020) indique autre chose. En effet, les véhicules d’occasion importés doivent être conformes aux normes internationales en matière de protection de l’environnement.

Pour résumer, les citoyens devront attendre la loi de finances 2023 pour être fixés. En attendant, les parlementaires ont également proposé de rallonger l’âge des voitures d’occasion importées de 3 à 5 ans. Nous en saurons plus d’ici à quelques mois…

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes